Plus de 40 postes à combler à Saint-Célestin

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Plus de 40 postes à combler à Saint-Célestin
De concert avec trois entreprises

ÉCONOMIE. Des chauffeurs, des journaliers et des soudeurs-assembleurs sont en demande à Saint-Célestin, où une quarantaine de postes sont à combler au sein de trois entreprises.

De concert avec le village et la paroisse ainsi que le Groupe Doyon, Acier Marquis, Bois Laurentide et Transport S.A.F. ont lancé une campagne de promotion pour attirer des travailleurs et de nouveaux résidents.

Les trois entreprises offrent un salaire compétitif, des horaires réguliers et flexibles, la conciliation travail-famille et une facilité d’accès étant donné qu’il n’y a pas de travail, comme autant de bénéfices pour la qualité de vie.

En plus de «l’argent», la campagne «Aventure-toi en région: occupe un job à St-Célestin» mise «temps», soit la position géographique de Saint-Célestin. Une municipalité qui se trouve à 15 à 20 minutes de Bécancour, Nicolet, Trois-Rivières, Drummondville et Victoriaville.

La présence de grands espaces pour y vivre en famille ainsi que d’infrastructures sportives de qualité et de nombreux services de proximité figurent aussi parmi les incitatifs sur lesquelles misent le Village et la Paroisse pour attirer de nouveaux résidents. À cela s’ajoute un taux de taxation foncière des plus compétitifs et avantageux.

Un nouveau développement de 35 grands terrains est d’ailleurs sur la table. Le Groupe Doyon, qui est sur le point de compléter la première phase de son projet avec une dizaine de construction, est en attente d’une décision du ministère de l’Environnement pour une autre rue.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires