Philippe Mailhot subira une enquête préliminaire

Par Genevieve Geoffroy
Philippe Mailhot subira une enquête préliminaire
Les événements ont mis fin à la carrière de Louis-Étienne Leblanc.

JUSTICE. Accusé de voies de fait graves à l’endroit de Louis-Étienne Leblanc, Philippe Mailhot, un ex-joueur du défunt Blizzard de Saint-Gabriel-de-Brandon, devra subir une enquête préliminaire en avril, au palais de justice de Joliette.

L’homme de 37 ans est accusé d’avoir blessé, mutilé et défiguré le défenseur étoile du BigFoot de Saint-Léonard-d’Aston, lors de la période d’échauffement du quatrième match de la série demi-finale, en 2015, à l’aréna de Saint-Gabriel-de-Brandon.

C’était le 14 mars et le Bigfoot menait alors la série 3-0 contre le Blizzard.

Bagarre générale

Il y a eu une mêlée générale et, pendant la bagarre, Philippe Mailhot, aurait fracturé la mâchoire de Louis-Étienne Leblanc après lui avoir asséné un coup de poing. Le défenseur étoile avait été transporté à l’hôpital où il a dû être opéré.

Un autre joueur du Blizzard, Kevin Talbot, a quant à lui attaqué Louis-Étienne Leblanc en lui assénant un violent double échec.

Peu de temps après l’évènement, des accusations criminelles ont été portées contre les deux joueurs et le Blizzard a été banni de la ligue de hockey senior A de la Mauricie.

Kevin Talbot a plaidé coupable à une accusation d’agression armée le 7 juillet dernier au palais de justice de Joliette.

Le jeune homme de Saint-Michel-des-Saints a été soumis à une probation de deux ans pendant laquelle il doit notamment se soumettre à de sévères conditions, dont une interdiction de participer à toute forme de hockey organisé.

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires