Philippe Couillard en visite à Saint-Tite

Photo de Myriam Lortie
Par Myriam Lortie
Philippe Couillard en visite à Saint-Tite
Le premier ministre du Québec a discuté avec le directeur général du Festival Western de Saint-Tite

POLITIQUE. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a pris part au grand défilé du 49e Festival Western de St-Tite, dimanche, devant des milliers de personnes. Un peu plus tôt, il s’entretenait avec le directeur général de l’événement, Pascal Lafrenière, pour parler financement.

Philippe Couillard s’est dit très heureux d’être en Mauricie, particulièrement à Saint-Tite, pour participer à «événement économique très important pour la région».

Il a d’ailleurs surpris plusieurs festivaliers qui n’avaient pas été avertis de sa venue. «On le savait depuis un certain temps, mais ce genre de visite peut toujours être annulée à la dernière minute», indique le directeur général Pascal Lafrenière. «J’ai pu avoir du temps avec lui. Le fait qu’il vienne, ça lui permet de bien comprendre la situation, les enjeux concrets et réels», explique l’organisateur.

«L’année prochaine, c’est notre 50e anniversaire, c’est certain qu’on aura besoin d’aide», a-t-il fait valoir. L’aide du gouvernement québécois est passée ce printemps de 300 000$ annuellement à un montant de 360 000$. Le premier ministre a qualifié cette bonification comme étant «une partie du chemin pour le financement qui serait requis».

Le premier ministre dit vouloir continuer de soutenir cet événement et il s’est montré sensible aux demandes du directeur général d’augmenter les subventions de Québec pour l’organisation autofinancée qui génère quelque «35 millions de retombées économiques dans la région».

Philippe Couillard indique par ailleurs que la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, est en réflexion quant à «l’équilibre qu’on doit faire avec les grands événements touristiques, notamment à Montréal, et les festivals en région, qui n’ont pas la même réalité, mais qui, souvent, sont dans la même enveloppe».

«Ce genre d’événement devrait être considéré non seulement comme un événement touristique, mais un événement économique pour la région», a-t-il ajouté. «Comme une entreprise», a appuyé Julie Boulet, qui était d’ailleurs à ses côtés lors du défilé. «Le monde du tourisme a changé, nous sommes davantage devenus des industries touristiques», mentionnait pour sa part Pascal Lafrenière, qui fait partie du comité de travail de la ministre du Tourisme.

«C’est formidable d’être en Mauricie, dans une région qui, après de nombreuses années de grandes difficultés, retrouve plus de prospérité», a également mentionné le premier ministre en visite en parlant surtout de Trois-Rivières et Shawinigan. «On peut dire que le Québec va mieux, la Mauricie va mieux, et aujourd’hui, le Québec a du fun ici à Saint-Tite», a-t-il conclu peu après.

Le premier ministre du Québec avait rendu visite à l’organisation il y a deux ans, mais pas lors du dernier festival, en 2015.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires