Peu d’investissements routiers sur la Rive-Sud

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Peu d’investissements routiers sur la Rive-Sud
Travaux routiers.

TRANSPORT. La programmation des investissements routiers 2017-2019 ne contient rien de bien significatifs pour les MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska.

Dans les 114M$ annoncés pour le Centre-du-Québec, on note quelques couches d’usure, des réfections de ponceaux et la reconstruction de petits ponts, mais pas de projets majeurs pour la Rive-Sud.

Parmi les plus importants (1M$ à 5M$), on note tout de même de l’asphaltage sur la route 132, à Nicolet, de Baie-du-Febvre au Faubourg du Ruisseau, ainsi qu’entre la route du Port et le boulevard Bécancour.

De l’asphaltage est aussi prévu sur l’autoroute 55, entre l’A-20 et la route 226, ainsi que sur l’A-20, à Sainte-Eulalie, entre l’échangeur 200 et l’autoroute 20, et à Manseau, entre Saint-Louis-de-Blandford et Villeroy. La route 255, entre Saint-Zéphirin et Drummondville, recevra aussi une couche.

La reconstruction d’un pont non fonctionnel, au-dessus de la rivière Gentilly, sera le projet le plus important qui sera réalisé sur la Rive-Sud, étant évalué à plus de 5 millions $.

Des promesses brisées

À la lecture de cette planification, le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, estime que les libéraux n’ont plus aucune crédibilité en matière de développement du réseau routier dans la région.

À son avis, le développement du réseau routier dans la région a souffert d’un manque réel de planification depuis plusieurs décennies. «Les libéraux ont fait depuis trop longtemps trop de promesses avec trop peu de résultats», affirme le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, en réaction à la publication de la programmation des travaux routiers du Centre-du-Québec pour la période de 2017 à 2019.

«Autant en ce qui concerne le prolongement de l’autoroute 30 jusqu’à Nicolet que pour le dédoublement de la 55, les libéraux se sont servis des promesses de construction de routes pour gagner des élections comme Maurice Duplessis le faisait avec la construction de ponts, à la différence que le chef de l’Union nationale a fini par réaliser certaines de ses promesses?», précise le député de la CAQ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires