Nicolet : vers une réfection complète de l’aréna

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Nicolet : vers une réfection complète de l’aréna
L'aréna Pierre-Provencher de Nicolet

La Ville de Nicolet entend profiter du fait qu’elle doive changer le système de réfrigération de son aréna pour procéder à une réfection complète des lieux.

L’aréna Pierre-Provencher est désuet à plusieurs égards, que ce soit en ce qui a trait à la qualité de la glace, la vétusté des bandes et des baies vitrées, les systèmes de réfrigération, les lumières et le chauffage pour les spectateurs.

C’est tout ça, et un peu plus, qui sera étudié dans le cadre d’une analyse de l’efficacité énergétique de l’aréna pour laquelle une demande de subvention a été déposée au programme d’optimisation en réfrigération.

Avec les nouvelles normes qui entreront en vigueur en 2020, Nicolet, comme la plupart des municipalités qui possèdent un aréna au Québec, devra changer son système qui fonctionne au fréon, un gaz à effet de serre nocif pour la couche d’ozone.

Comme la majorité des arénas, celui de Nicolet pourrait retourner à un système qui fonctionne à l’ammoniac. Un système plus performant qui améliorerait considérablement la qualité de la glace.

«Plusieurs ont peur de ça, mais il y a tellement de systèmes de sécurité et de captation qu’il n’y a pas de danger», indique le directeur du Service des Loisirs, Luc Labrecque.

Un système au CO2 est également utilisé dans quelques arénas. «Plusieurs hésitent à embarquer là-dedans, explique Luc Labrecque. Comme ça n’a pas fait ses preuves, on ne sait pas trop si ça va fonctionner. Ce n’est pas intéressant d’investir 1,5 million $ et être obligé de recommencer dans 10 ou 15 ans».

L’analyse énergétique évaluera aussi la possibilité d’ajouter un plafond réfléchissant avec de l’aluminium. «Ça reflète le froid. Ainsi, la glace est plus froide et les compresseurs travaillent moins», explique M. Labrecque.

Le système d’éclairage serait aussi changé pour un plus performant. Le chauffage serait aussi plus direct et pourrait fonctionner par section lorsqu’il y a peu de spectateurs dans les estrades. «On pourrait indiquer aux gens quelle section est chauffée en allumant une lumière, par exemple», précise-t-il.

La porte de côté, qui est fréquemment utilisée, pourrait éventuellement être condamnée pour ne servir qu’en cas d’urgence. «On aurait une entrée des joueurs et une autre pour les spectateurs, mentionne le directeur. Présentement, la porte sur le côté du stationnement amène des courants d’air trop fréquents. C’est comme si tu ouvrais ta porte patio à -25 degrés durant l’hiver plusieurs fois par jour».

Améliorations des infrastructures

En plus de l’économie d’énergie des différents systèmes, l’étude comprendra aussi l’amélioration de plusieurs infrastructures en place à l’aréna Pierre-Provencher. Le remplacement des bandes et des baies vitrées sont dans les plans. «Nos bandes sont en bois et elles sont rendues dangereuses à certains endroits, admet le directeur du Service des Loisirs. «Nos baies vitrées ne sont pas conformes en ce qui concerne la hauteur, ajoute-t-il. Seulement cette année, nous avons 4 ou 5 incidents de spectateurs qui ont été atteints par une rondelle». Le chalet de service, qui sert pour le baseball, les jeux d’eau et la patinoire extérieure, sera aussi modifié en profondeur. Ce bâtiment, qui servait autrefois d’accès à la piscine municipale et qui était muni de douches pour les baigneurs, sera repensé pour les besoins d’aujourd’hui. «Nous voulons quelque chose de fonctionnel, que ce soit pour mettre les patins, les crampons ou le maillot de bain, explique Luc Labrecque. On veut qu’il y ait des vestiaires avec des casiers et des toilettes. Nous voulons aussi qu’il y ait plus d’espace de rangement pour le baseball mineur».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires