Nicolet tentera d’obtenir un quatrième fleuron

HORTICULTURE. La Ville de Nicolet annonce qu’elle a renouvelé son adhésion au programme des Fleurons du Québec pour les trois prochaines années, ce qui lui vaudra la visite d’un classificateur, l’automne prochain, afin de faire l’état de la situation et d’établir une nouvelle cote.

En 2014, la ville avait obtenu trois fleurons sur une possibilité de cinq, valables jusqu’en 2016, ce qui correspond à la mention «Très bien», soit un embellissement horticole de grande qualité dans la plupart des domaines.

Afin d’augmenter ou de maintenir la cote, la Ville de Nicolet invite l’ensemble des citoyens à jardiner et fleurir leur environnement dès maintenant, car il s’agit d’un défi collectif. Il faut dire que la classification horticole des Fleurons du Québec constitue une reconnaissance officielle des efforts de toute la collectivité.

Les classificateurs des Fleurons du Québec reviendront évaluer notre municipalité au cours de l’été 2017. Ils visiteront 60 % du territoire et évalueront les aménagements horticoles et paysagers qui sont à la vue du public.

Les critères d’évaluation touchent notamment la propreté, l’entretien, la variété des éléments horticoles et l’état visuel du paysage municipal. Les points sont répartis dans 5 domaines d’embellissement : 340 points attribués au Domaine municipal, 230 au Domaine résidentiel, 180 au Domaine institutionnel, 140 au Domaine commercial et industriel et 160 aux initiatives communautaires et au développement durable.

L’an dernier, 33 municipalités ont réussi à décrocher un fleuron additionnel lors de leur visite de reclassification!

Sur la Rive-Sud, Bécancour est la seule qui a obtenu quatre fleurons (excellent), soit un embellissement remarquable dans la plupart des domaines. Deschaillons et Saint-Célestin en ont obtenu trois (très bien), tandis que Pierreville et Sainte-Marie-de-Blandford en ont deux (bien).

Ayant tout juste célébré son 11e anniversaire, le programme de classification horticole des Fleurons du Québec a connu un succès immédiat et suscite un engouement croissant : il regroupe aujourd’hui 355 municipalités dans toutes les régions de la province et rejoint près de 40 % des citoyens québécois.