Mouille-toi pour le cancer: 150 000 $ en cinq ans

Par superadmin
Mouille-toi pour le cancer: 150 000 $ en cinq ans
À l'avant: Valérie Beaudet et Valérie Gauthier

NICOLET. Le Défi Mouille-toi pour le cancer aura un objectif très précis cette année, soit d’amasser 34 226,55$ lors de l’événement qui se tiendra le 23 avril prochain, de 6h30 à 18h30, au centre sportif de l’École nationale de police du Québec.

C’est que ce montant, si on l’additionne à ceux recueillis lors des quatre premières éditions,  donnerait la somme de 150 000 $ qui auront été remis, en cinq ans, au Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour de la Société canadienne du cancer.

Un objectif qui est plutôt conservateur, si l’on tient compte que plus de 47 000 $ ont été réunis, le printemps dernier, et 35 000 $, en 2015. «Nous avons toujours dépassé nos objectifs, rappelle Martine Côté qui a lancé le Défi, en 2012. Ce serait une somme qui serait dans les moyennes.»

«L’événement a toujours été de plus en plus gros, passant de 24 à 36 équipes, et de 100 à 200 nageurs», indique Martine Côté. Nous avons généralement près de 1000 visiteurs qui viennent tout au long de la journée.»

En 2017, l’épreuve fera de nouveau de la place pour 36 équipes qui peuvent être composées de 4, 8, 10, 12 ou 24 nageurs qui se relaieront pendant 12 heures. Il est possible de s’inscrire ou de faire un don au www.mouilletoi.com. Un reçu aux fins d’impôt peut être remis pour un don de 25$ ou plus.

La journée sera dédiée à Valérie Gauthier, une aidante naturelle, et Valérie Beaudet, une combattante qui est en rémission d’un cancer, qui seront les «nageuses de l’espoir».

Plutôt que d’avoir une présidence d’honneur, le comité organisateur s’est plutôt doté d’une équipe d’ambassadeurs et ambassadrices. Celle-ci sera composée de gens d’affaires qui se sont impliqués depuis les débuts de la levée de fonds, soit Isabelle Therrien, d’Infotraitex, Stéphanie Hamel, de Meubles Accent, Martin Auger et François Arsenault, du IGA Clément, et Sébastien Fréchette, du Galoto.

Un dernier Défi pour Martine Côté

L’instigatrice du Défi, Martine Côté, a annoncé qu’il s’agira du dernier Défi Mouille-toi pour le cancer qu’elle fera à titre d’organisatrice. Elle souhaite continuer de s’impliquer, mais elle a l’intention de passer le flambeau.

«J’ai donné le meilleur de moi-même. Quelqu’un va prendre le relais et y apportera ses couleurs, comme je l’ai fait», a-t-elle commenté, en entrevue au <@Ri>Courrier Sud<@$p>, soulignant que les gens atteints d’un cancer lui auront «apporté beaucoup plus que ce que ce qu’elle a pu leur donner».

Celle qui donne des cours de mise en forme s’est d’ailleurs lancé un défi particulier, cette année, soit de faire de l’aquavélo pendant douze heures. C’est-à-dire six périodes de 50 minutes de vélo stationnaire et de natation, entrecoupées de pauses de 10 minutes.

Il s’agira d’une autre façon d’amasser des dons, parce que chacun des blocs sera à vendre pour 150$. «Chaque année, on essaie d’innover», souligne-t-elle.

Quelques nouveautés

Comme par le passé, une exposition en lien avec la maladie sera présentée dans le gymnase de l’ENPQ.  Cette année, le thème sera «soulagé les maux avec des mots».

La différence, c’est que plutôt que de représenter des gens, les photographies de Jacinthe Leblanc illustreront des paysages de la région. Le tout sera accompagné par des citations de l’écrivain Mathieu Fortin qui s’est inspiré de ces images.

Des calendriers muraux et des plus petits pour le bureau, avec des photos du Port Saint-François prises par Jacinthe Leblanc, seront en vente au profit de la cause.

Par ailleurs, le Défi Mouille-toi pour le cancer s’est aussi doté d’un nouveau logo: une création de la graphiste Gabrielle Leblanc.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires