Marc-André Daneau participe à une conquête historique

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Marc-André Daneau participe à une conquête historique
Marc-André Daneau a aidé les Redmen de McGill a remporté leur premier championnat canadien de hockey masculin en 135 ans d'histoire.

À sa quatrième année sur le circuit universitaire, Marc-André Daneau a aidé les Redmen de McGill a remporté leur premier championnat canadien de hockey masculin en 135 ans d’histoire.

Pour le hockeyeur originaire d’Aston-Jonction, cette Coupe Université est sans doute l’un des plus grands moments de sa carrière, lui qui a aussi soulevé la Coupe du Président, en 2007, avec les défunts MAINEiacs de Lewiston.

«Contre Western, ç’a été tout un match, a commenté celui qui a été sur la patinoire pour deux buts en plus d’obtenir une mention d’assistance lors de la grande finale. Nous avons vécu un grand moment de hockey».

Cette victoire de 4 à 3, remportée en prolongation, vient couronner une édition exceptionnelle des Redmen. L’équipe s’est qualifiée à cinq championnats canadiens consécutifs. McGill s’est même incliné en finale l’an dernier.

Marc-André a pris part au championnat canadien à chacune de ses saisons universitaires. «Nous étions 13 recrues quand je suis arrivé à McGill et nous nous sommes suivis durant les quatre dernières années. C’est encore plus plaisant de remporter le championnat avec ces gars-là», souligne-t-il.

Parmi ses coéquipiers, mentionnons Keven Dupont, un ancien des Tigres de Victoriaville, de même que Benoit Lévesque, Ryan McKiernan et Marc-Olivier Vachon qui ont participé à la dernière conquête des Voltigeurs de Drummondville.

À la croisée des chemins

Marc-André Daneau devra prendre une décision concernant son avenir dans le hockey. L’ailier droit a subi une déchirure du ménisque du genou, ce qui lui a fait rater près de la moitié du calendrier régulier.

Il est revenu au jeu après les Fêtes, mais il a dû composer avec la douleur. Il passera sous le bistouri au cours des prochains mois, ce qui signifie qu’il devra rester inactif pour une période indéterminée.

C’est sa récupération à cette opération qui déterminera s’il poursuit ou non sa carrière de hockeyeur.

Celui qui complète des études en kinésiologie pourrait se prévaloir de sa cinquième année d’éligibilité sur le circuit universitaire s’il décide d’entreprendre une maîtrise.

Il n’exclut pas la possibilité de tenter sa chance dans le hockey semi-professionnel, comme la Ligue nord-américaine ou un circuit européen.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires