LHSCE : des équipes refusent d’affronter « The Animal »

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
LHSCE : des équipes refusent d’affronter « The Animal »

Joël "The Animal" Thériault a déjà reçu des offres.

La présence de Joël "The Animal" Thériault dans l’alignement du Pavage 132 de Nicolet ne fait pas du tout l’unanimité au sein de la ligue de hockey sénior des Cantons-de-l’Est (LHSCE).

À un point tel que deux équipes établies dans le circuit refuseraient d’affronter Nicolet si le dur-à-cuire était en uniforme.

Joël Thériault était pourtant éligible en vertu des règlements de la ligue étant donné qu’il n’a pas joué lors de la dernière saison et qu’il n’a disputé que 11 matchs dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) en 2011-2012.

«Il était légal, mais disons que c’est son "statut" que les autres équipes n’aiment pas», explique le propriétaire, Sylvain Desgranges, à propos de l’un des bagarreurs les plus craints du hockey semi-professionnel du Québec.

Thériault, qui vient d’être acquitté de voie de fait causant des lésions, voulait venir jouer à Nicolet et ne pas avoir à remplir un rôle de bagarreur. Devant le tollé qu’a soulevé sa venue, le Pavage 132 a décidé d’oublier le projet.

«Il n’est pas trop déçu, parce qu’il sait qu’il va avoir d’autres offres pour aller jouer en haut de toute façon, ajoute Sylvain Desgranges. Il m’a dit qu’il en a eu cinq ou six et qu’il a déjà eu plusieurs discussions avec l’Isothermic de Thetford Mines.»

En acceptant de laisser tomber Joël Thériault, Nicolet a pu conserver les droits sur Paul Shantz, qui a lui aussi une longue feuille de route comme bagarreur dans les circuits semi-professionnels.

Celui-ci qui n’aurait pas été éligible en raison des matchs qu’il a disputé dans la Federal Hockey League avec les Warriors d’Akwesasne, en 2011-2012. «Je ne savais pas que ces matchs-là comptaient. Ils ont décidé de nous le laisser, parce qu’ils aiment mieux affronter Paul que Joël», raconte Sylvain Desgranges.

Pas en reste

Le Pavage 132 ne sera pas en reste, puisqu’en plus de Paul Shantz, l’équipe pourra compter sur le retour de quelques joueurs qui avaient annoncé leur départ et qui apporteront une dimension physique sur la patinoire.

C’est le cas de Pierre Morin qui a lui aussi jeté les gants à d’innombrables reprises par le passé. Celui-ci avait signé avec le COOL FM de St-Georges, au cours de l’été, afin de tenter un retour dans la LNAH.

«Il se sentait mal, mais c’est sûr à 99% qu’il sera avec nous. Il était sur la patinoire lors de nos deux dernières pratiques, indique le propriétaire. C’est un gars intense dans tous les sens et il nous amènera plus de sécurité.»

Pascal Manseau, un défenseur capable de faire face à la musique, sera également de retour pour une autre saison. «Il nous avait dit qu’il accrochait ses patins, ajoute Sylvain Desgranges. Il s’est finalement présenté au camp et il a signé son contrat.»

Le Pavage 132 poursuit également les discussions avec le dur-à-cuire Fred Lussier qui a été sélectionné par le BigFoot de Saint-Léonard-d’Aston lors du repêchage de dissolution de l’équipe dans la ligue de hockey senior A de la Mauricie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires