Les propriétaires de Galoto et de Biondi Design/La Cadoterie rectifient les faits

Par superadmin
Les propriétaires de Galoto et de Biondi Design/La Cadoterie rectifient les faits
Esquisse préliminaire

Le projet de la construction d’une future bâtisse qui accueillerait la boulangerie Galoto et Biondi Design/La Cadoterie a vivement fait réagir certains citoyens de Nicolet dernièrement. Or, les promoteurs Michelle Biondi, Angélique Landry et Sébastien Fréchette croient que certains faits ont pu être mal interprétés dans la population.

« Le dézonage que nous avons demandé permet un changement de vocation au Centre des arts populaires et aux deux terrains, soit celui de l’ancienne maison Marie-de-Noël et celui situé à l’arrière, afin qu’ils fassent partie de la nouvelle zone. Aucun autre terrain situé aux abords des rues Joseph-Alfred-Gaudet, Jean-Baptiste-Hébert, Comte-de-Dalhousie, Théophile-Roy ou du Carmel, ne sera touché par ce changement de zonage», explique Michelle Biondi, propriétaire Biondi Design/La Cadoterie

De plus, celle-ci affirme que la façade des commerces sera située sur le boulevard Louis-Fréchette et non sur les rues Monseigneur Suzor et Joseph-Alfred-Gaudet. La bâtisse, quant à elle, aura une superficie de 6000 pieds2 plutôt que les 10 000 pieds2 avancés au début du projet. « Mon commerce sera situé sur le côté de la rue Joseph-Alfred-Gaudet avec un aménagement paysagé et aucun stationnement de la clientèle ne sera aménagé sur le côté de la bâtisse», précise-t-elle.

Pour leur part, Angélique Landry et Sébastien Fréchette, propriétaires de Galoto, soulignent que leur commerce est et restera un commerce de produits de la boulangerie et de la pâtisserie, et qu’il sera situé sur le côté du Centre des arts populaires avec une terrasse attenante.

Selon les promoteurs, le nombre total de bacs de récupération et d’ordures pour les deux commerces sont au nombre de 8 (5 récupérations, 3 ordures) et non de 30 à 35 bacs. D’autre part, les espaces de stationnements exigés seront tous situés à l’arrière et sur la rue Monseigneur Suzor. «Pour le bien-être des résidants de la rue Joseph-Alfred-Gaudet, nous avons convenu d’installer une haie limitant la vue sur le stationnement. Malgré le fait que nous employons une trentaine de personnes, le nombre d’employés en rotation ne sera que de quatre pour le Galoto et de deux pour Biondi Design/La Cadoterie et non les 25 à 30 en même temps», ont-ils tenu à spécifier.

Ceux-ci soutiennent que l’achalandage des livraisons est en moyenne de cinq camions par semaine. «Nos commerces ferment au maximum à 18 h sauf Biondi design/La Cadoterie qui est ouvert les jeudis et les vendredis jusqu’à 21h. Nous sommes des commerces bien établis et soucieux de notre image et de l’environnement. Nous voulons protéger les arbres, respecter le voisinage et surtout de la rue Joseph Alfred Gaudet. Avec l’aide d’un architecte, nous avons travaillé pour concevoir une bâtisse qui s’intégrera bien dans son quartier à preuve, notre première esquisse envisagée pour la réalisation de notre projet», expliquent-ils.

Récemment, la Chambre de commerce de Nicolet a donné son appui au projet, représentant un investissement de 800 000$, le qualifiant d’initiative innovatrice et unique ainsi que de projet ambitieux et avant-gardiste qui générera des bénéfices pour tous, que ce soit au niveau de la création d’emplois que de retombées économiques directes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires