«Les Aigles seront là encore l’an prochain» – Marc-André Bergeron

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
«Les Aigles seront là encore l’an prochain» – Marc-André Bergeron
«Les Aigles seront là encore l'an prochain» - Marc-André Bergeron (Photo Archives)

BASEBALL. Les Aigles de Trois-Rivières ont connu une saison désastreuse, quelques mois après avoir soulevé le précieux trophée de championnat de la Ligue de baseball Can-Am. Ils ont subi 65 revers en 100 rencontres, soit seulement 6 de moins que le record de la Ligue établi par Worcester en 2012.

Malgré plusieurs changements, dont celui des entraîneurs Pierre-Luc Laforest et Maxime Poulin, Trois-Rivières n’a jamais su retrouver le chemin de la victoire sur une base régulière.

«C’est une saison de déceptions, absolument. On ne pouvait pas s’attendre à ça. On ne s’attend pas à remporter le championnat chaque saison, mais on veut demeurer compétitif année après année», confie le président des Aigles, Marc-André Bergeron.

«Nous avons connu des déceptions sur le terrain, mais pour ce qui du travail effectué dans les bureaux, le produit offert et les gens dans le stade, il y a néanmoins eu beaucoup de positif. Mais il faut gagner plus souvent!»

Le Trifluvien, en poste depuis trois ans, assure que l’avenir des Aigles n’est pas en danger.

«L’avenir de l’équipe n’est pas en danger! Les Aigles seront là encore l’an prochain. Oui, nous avons perdu de l’argent! (…) On ne recherche pas vraiment de nouveaux actionnaires. On procède plutôt à une réorganisation. On est satisfait de la structure déjà en place.»

Le congédiement de l’entraîneur-chef Pierre-Luc Laforest, après 3 saisons et ½, n’aura finalement pas redressé l’équipe.

«Ce fut une année plus difficile. Nous avons eu beaucoup de décisions à prendre. Mais bon, ça fait trois ans que je suis ici et je n’avais pas vraiment eu à discuter dans les médias aussi souvent que cette saison, car ça allait mieux. Dans le sport, il y a des années plus difficiles que d’autres et s’en était une!»

«Sachez que rien ne sera pris à la légère! C’est pourquoi j’avais accepté ce poste il y a trois ans. Je veux continuer d’apprendre et surtout, demeurer près et à l’écoute de tous les partenaires», conclut-il.

La première ronde des séries éliminatoires mettra en vedette quatre formations. Les Jackals du New Jersey affrontent les Champions d’Ottawa, tandis que les Boulders de Rockland seront opposés aux Capitales de Québec.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires