L’émotion prend le dessus

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
L’émotion prend le dessus
André Alie et le personnel d'entraîneurs compte apporter les ajustements nécessaires.

HOCKEY. En retard 0-2 dans la finale de la ligue de hockey senior A de la Mauricie (LHSAM), ce n’était certainement pas le scénario rêvé du BigFoot Familiprix de Saint-Léonard-d’Aston qui devra rapidement se ressaisir.

Un peu comme en 2015, contre ce même Bellemare, l’émotion a pris le dessus dans le camp du BigFoot qui a pêché par indiscipline lors des deux premiers matchs de la série, qui se sont soldés par des défaites de 4-2, à Louiseville, et de 5-2, à Saint-Léonard.

Plusieurs combats ont effet éclaté durant les deux premiers matchs de la finale, notamment lorsque le gardien Vincent Lamontagne a été percuté accidentellement par Samuel Benoît, à Louiseville.

«Disons qu’ils ont des joueurs qui jouent très bien leur rôle. Ce sera à nous de sortir des échauffourées après le coup de sifflet, de ne pas embarquer dans leur jeu et de ne pas répliquer», insiste l’entraîneur, André Alie.

«On n’a pas joué la game du BigFoot. On s’est même fait provocateur et instigateur. Ça n’a jamais été notre style, plaide-t-il. Fafard qui quitte le banc des pénalités, ce n’est pas nous ça. Il était d’ailleurs très mal à l’aise et s’est excusé après le match. Ce n’est pas le moment de nous lancer des pierres, mais de nous regrouper.»

Le BigFoot a l’intention de profiter des prochains jours pour apporter quelques ajustements en vue du prochain match qui aura lieu à domicile. «On a vu qu’ils nous bloquent en entrée de zone. Il faudra rentrer avec plus de vitesse, analyse le pilote. Il faudra aussi relancer l’avantage numérique qui est au neutre actuellement.»

Il se fie aussi sur ses vétérans pour ramener le niveau de confiance dans le vestiaire. «J’ai beaucoup de nouveaux qui n’ont jamais vraiment gagné. Nos vétérans qui ont remporté la coupe avec nous seront là pour les ramener à la bonne place», souhaite-t-il.

Une période à la fois

Pour revenir dans la série, le BigFoot devra s’en tenir à son style de jeu, insiste André Alie. «Pour moi, un retard de 0-2, ça se remonte assez facilement, assure-t-il. Il ne faudra pas voir plus loin que le prochain match et y aller une période à la fois et une présence à la fois».

Le prochain match aura lieu vendredi soir à 20h30 à Saint-Léonard-d’Aston. Les deux équipes seront de retour à Louiseville samedi à 20h45.

Avec la collaboration de Pier-Olivier Gagnon

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires