L’école Le Rucher sera reconstruite

ÉDUCATION. Détruite par un incendie, la semaine dernière, l’école Le Rucher sera reconstruite pour les enfants de la commission scolaire de la Riveraine qui présentent des troubles cognitifs.

C’est ce qu’aurait confirmé le ministre Sébastien Proulx, lors de sa visite des lieux, au lendemain des événements. Il est d’ailleurs déjà assuré que les assurances et le ministère de l’Éducation paieront pour le bâtiment et le matériel de l’école.

Si la reconstruction ne fait plus de doute, reste à voir si ce sera à Saint-Sylvère, où le bâtiment était en quelque sorte le «cœur du village» puisqu’il servait de lieu de rassemblement pour toute la communauté.

Le contraire serait toutefois étonnant. «Le lieu fera partie de l’analyse, mais on ne profitera pas de la situation pour reconstruire ailleurs, a fait savoir le secrétaire général, Pascal Blondin. Il faudrait qu’il y ait des arguments qui sont très forts pour qu’on reconstruise ailleurs.»

En attendant, des locaux seront aménagés au quatrième étage du Mont-Bénilde où les élèves passeront toute l’année scolaire. Des cloisons, des murs, des lavabos, des salles d’apaisement et de retrait seront ajoutés aux locaux actuels. Dans le meilleur des cas, la rentrée se ferait le 5 septembre prochain.

Il est d’ailleurs possible que les élèves de l’école Le Rucher passent non pas une, mais deux années scolaires à cet endroit, étant donné les nombreuses démarches nécessaires à la reconstruction.

Ce que la commission scolaire devra d’abord obtenir le feu vert du ministre. Par la suite, la Riveraine devra aller en appel d’offres et, par la suite, des délais peuvent être occasionnés lors du chantier. «Ce n’est pas une mince affaire», rappelle le secrétaire général et directeur des services éducatifs.