Le travail des artistes de la Rive-Sud dans toute sa splendeur

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Le travail des artistes de la Rive-Sud dans toute sa splendeur
Le député Donald Matel

EXPOSITION. Une cinquantaine d’artistes de la Rive-Sud seront à la Galerie du député, samedi et dimanche, de 10h à 16h, pour montrer l’étendue de leur talent.

Pour une deuxième année consécutive, l’événement se tiendra dans des salles situées au quatrième étage de l’édifice Télébec, à Saint-Grégoire. Étant bien éclairé, avec une vue imprenable sur le pont Laviolette, le lieu est idéal pour mettre en valeur le travail de ces artistes de talent.

L’exposition pourra d’ailleurs compter sur deux artistes de renom. Il s’agit d’Hélène Béland et de Daniel Birent, qui résident à Pierreville depuis quelques années et qui forment un couple dans la vie.

Hélène Bédard, est une artiste et professeure d’art mainte fois primée dans des concours prestigieux. Tandis que Daniel Brient a ouvert une école de peinture et de dessins à Montréal. On dit de lui qu’il a su transformer la technique des anciens maîtres en une vision adaptée à son style.

Le député Donald Martel, qui s’adonne à la peinture depuis quelques mois seulement exposera également quelques-unes de ses toiles récentes, dont quelques-unes sont des reproductions. Il y appose d’ailleurs sa signature «Ti-Do».

L’ancien député de Nicolet-Yamaska et maire de Bécancour et actuel PDG de la Société du parc industriel et portuaire (SPIPB), Maurice Richard a également accepté d’accrocher quelques-unes de ses toiles récentes à l’entrée de la salle principale.

Le peintre Robert Roy, de Sainte-Perpétue, a réalisé le canevas d’une œuvre collective que seront invités à compléter les visiteurs et les exposants de La Galerie du député 2017. À la fin de l’exposition, dimanche vers 15h, Maurice Richard viendra retoucher le tableau pour lui donner son look final.

Il s’agit de la première fois en quatre éditions de la Galerie du député qu’une œuvre collective est réalisée. Ceci pourrait toutefois devenir une tradition pour les prochaines années. «Si je suis député encore longtemps, peut-être qu’on pourrait faire une vente aux enchères pour redonner les profits à une cause», a fait savoir Donald Martel qui a reçu les conseils de Robert Roy pour peaufiner sa technique.

L’exposition mettra en vedette surtout des peintres, mais aussi des fabricants d’objets d’art et d’artisanat. Huguette Bellemard, Pierrette Béland, Lise Champagne, Jean-Pierre Côté, Anne René de Cotret, Francine Gauron, Claude Girard, Denise Hubert, Raymonde Lafond, Renée Lair, Mireille Livernoche, René Marcotte, Sylvie St-Amand, Clifford Doresca, Francine Beaudet, Jeanne Proulx, Jacques Sansfaçon et Pierrette Simard, figurent sur la liste des exposants.

À cela s’ajoutent les Martine Bergeron, Hélène Rivard, Jeanne Gauthier, Réal St-Louis, Francine Munger, Laurie Grimard, Lucie Boyer, Lyne Bourbonnais, Jocelyne Arcand, Sonia Goulet, Michel Marchand, Monique Danis, Henri Neveux, France Laplante, Anne Laplante, Manon Rivard, Richard Cyr, Jeanne d’Arc Hébert, Diane Levesque, Jacques Malo, Rachel Filiatrault, Michel Pelletier, Francis Pelletier et Clément Houle.

Quelques musiciens qui feront partie de la programmation de «Musique et bulles» de cet été mettront de l’ambiance de 13h à 15h. Estelle Roy, guitariste classique, et le groupe Wooden Sharpes, un quatuor formé de deux altos, d’un violon et d’un violoncelle, présenteront des prestations musicales.

Une exposition de plus en plus courue

L’événement a pris de l’ampleur au cours des dernières années. Lancée en 2013, dans des locaux plutôt exigus, la première édition avait mis en vedette le travail de 15 artistes et avait attiré près de 200 visiteurs, un vendredi soir.

La deuxième édition de la Galerie du député s’est tenue en 2015, en raison des élections de 2014. L’exposition s’est déroulée dans le bureau du député ainsi que dans un local voisin attirant environ 400 personnes.

«L’exposition et les commentaires étaient très élogieux, de telle sorte qu’on a décidé de donner une nouvelle dimension à l’événement pour l’avenir», raconte l’attaché politique Germain Drouin.

En 2016, la Galerie du député s’est tenue pendant deux jours, soit le samedi et le dimanche, et dans des locaux beaucoup plus vastes situés au quatrième étage de l’immeuble de Télébec.

Plus de 50 artistes ont participé à cette édition, qui a attiré tout près de 800 visiteurs au cours des deux journées.  En 2017, l’équipe a bon espoir de maintenir le même rythme de croissance et vise à doubler une fois de plus le nombre de visiteurs.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires