Le PQ réclame un CISSS pour le Centre-du-Québec

Par superadmin
Le PQ réclame un CISSS pour le Centre-du-Québec
Dave Turcotte

POLITIQUE. Le porte-parole du Parti Québécois responsable de la région du Centre-du-Québec, Dave Turcotte, a questionné plus tôt aujourd’hui, lors de la période de questions et de réponses orales à l’Assemblée nationale, le ministre de la Santé et des Services sociaux au sujet de la perte de services offerts dans la région du Centre-du-Québec. Contrairement au gouvernement libéral, le député considère que le Centre-du-Québec est une région à part entière et mérite d’obtenir son propre CISSS pour sa pleine autonomie régionale.

«Depuis l’arrivée du Parti libéral au pouvoir, les services offerts au Centre-du-Québec ont littéralement fondus : fin des activités du Réseau d’accès médical Drummond, arrêt des chirurgies thoraciques à l’Hôpital Sainte-Croix, fermeture de la Clinique des urgentologues, mise en place d’Optilab et la cerise sur le gâteau : le ministre Barrette qui a récemment décidé de vider l’Hôpital Christ-Roi de Nicolet de ses services», de défendre le porte-parole du Parti Québécois pour la région du Centre-du-Québec, Dave Turcotte.

«Pour ajouter l’insulte à la blessure, le premier ministre a déclaré récemment qu’il n’était pas dans l’intérêt des citoyens du Centre-du-Québec d’avoir leur propre CISSS. Ainsi, selon Philippe Couillard, il n’est donc pas dans l’intérêt du Centre-du-Québec que les décisions soient prises localement, par et pour les gens de la région. Il préfère que tout soit centralisé à Trois-Rivières de l’autre côté du fleuve. C’est insensé!», de poursuivre Dave Turcotte.

Soulignons qu’au lieu de vouloir répondre et s’intéresser à la question du député de Saint-Jean pour les gens du Centre-du-Québec, le ministre Barrette a préféré insister sur la nouvelle salle d’hémodynamie au Centre hospitalier universitaire de Trois-Rivières.

Le ministre a également accusé le député de vouloir créer de nouvelles structures pour «chaque ville et village du Québec». Le député Turcotte s’est montré fermement critique à l’endroit du ministre Barrette en lui mentionnant que «le Centre-du-Québec est une région administrative reconnue» et que «le Centre-du-Québec, n’est pas qu’une ville ou un village».

Le député du Parti Québécois dénonce les propos du ministre et considère qu’il s’agit, encore une fois, d’une preuve que le gouvernement libéral a abandonné les régions.

Dave Turcotte a aussi souhaité que le ministre Barrette étudie la question avec le ministre Lessard. Rappelons que ce dernier est ministre responsable du Centre-du-Québec.

«Je comprends que Laurent Lessard a bien d’autres préoccupations à gérer, soit toutes celles qui causent lui-même à titre de ministre des Transports, mais il doit aussi s’occuper du bien-être de la population du Centre-du-Québec. Le ministre responsable du Centre-du-Québec peut-il défendre le Centre-du-Québec!», d’ajouter et conclure le député.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires