Le maire de Bécancour fait son bilan

Par Joanie Mailhot
Le maire de Bécancour fait son bilan
Jean-Guy Dubois

POLITIQUE. Quand il a pris la parole au déjeuner d’affaire organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Cœur-du-Québec (CCICQ), le maire de Bécancour en a profité pour faire le bilan de ses réalisations des trois dernières années, soit depuis son entrée en fonction.

Jean-Guy Dubois s’est dit fier des réalisations accomplies. «D’abord, concernant l’efficacité financière, on a dû faire face à une baisse de revenus de 2M$ et je devrais finir mon mandat avec une légère diminution de la dette. Cela signifie que nous avons gérer la Ville et les finances de manière rigoureuse.»

Puis, le maire admet que l’administration municipale s’est «fendue en quatre» pour ce qui est du développement économique de Bécancour. «Quand je suis arrivé, nous étions en plein dans le climat de la fermeture de la centrale nucléaire, qui a engendré la perte de 800 emplois. On a certainement du chemin de fait, mais c’est certain qu’il en reste à faire», a-t-il affirmé, citant brièvement au passage la mise sur pied de Synergie Bécancour et du Comité consultatif de développement économique.

Il a également abordé le sujet du développement durable, rappelant la tenue de forums citoyens sur cette question, où d’autres volets sont discutés, comme la culture ou l’économie sociale, par exemple.

En ce qui a trait aux services de base aux citoyens, M. Dubois a fait savoir que la Ville se prépare à faire un investissement très majeur concernant le bassin d’épuration. «On parle d’un investissement de 10M$ concernant l’assainissement des eaux.»

Enfin, il est revenu sur le concept de «Ville allumée», mis en place dans la dernière année, où Bécancour s’est positionnée comme étant une ville «intelligente» et 2.0, à la fine pointe de la technologie.

Le premier magistrat éprouve aussi beaucoup de fierté en constatant que de plus en plus, «on est en train de briser l’esprit de clocher». Pour lui, le sentiment de fierté et d’appartenance des citoyens envers la ville de Bécancour est essentiel.

Élections en 2017

Jean-Guy Dubois n’a prononcé qu’une seule phrase à propos des prochaines élections municipales, prévues le 5 novembre 2017. «Ne me posez pas de questions sur les élections, je n’ai pas de réponse là-dessus pour le moment!», a-t-il lancé, laissant planer le doute…

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires