Le Club de golf de Gentilly se porte bien

Par Joanie Mailhot
Le Club de golf de Gentilly se porte bien
Club de golf de Gentilly

ÉCONOMIE. Le Club de golf de Gentilly est en meilleure position qu’il y a un an, et même qu’il y a 2 mois. C’est, du moins, ce qu’affirme le nouveau directeur général de l’endroit, François Pépin.

Il estime que depuis le mois d’octobre, le Club de golf est rentable et rappelle que de nombreux changements ont été effectués. «Les membres n’en reviennent pas des changements effectués en 1 mois seulement. Et moi, personnellement, je suis enchanté des résultats obtenus en 2 mois. On a fait beaucoup d’investissements sur la bâtisse et sur le terrain», soutient M. Pépin.

À titre d’exemple, il mentionne que l’équipe a engagé un chef cuisinier et que des efforts ont été mis pour obtenir plus de locations de la salle de réception. Cela semble avoir porté fruit puisqu’elle est louée pour l’hiver pour la tenue de diverses réceptions.

De plus, l’administration a récemment racheté des équipements d’un club de golf de Victoriaville qui fermait ses portes. Le nouveau directeur mentionne aussi que l’entrepôt du Club de golf de Gentilly est rempli de véhicules pour l’hiver, ce qui assure un certain revenu.

François Pépin a également confirmé que la saison de golf 2017 démarrera dès le printemps.

Faillite de Gestion Club de Golf S.L.

En janvier 2016, le propriétaire du Club de golf de Gentilly, Steve Garceau, avait confié la direction à Stéphane Lemay. Ce dernier a donc loué le Club de golf dès le printemps pour l’opérer par la suite. «L’entente stipulait qu’il devait l’opérer et le gérer pendant deux ans, après quoi il aurait acheté le Club de golf», souligne François Pépin.

Cependant, en juillet, M. Lemay a fait savoir qu’il éprouvait des difficultés financières. En août, suite à une rencontre entre les deux parties, il a été convenu que Steve Garceau et Jean-Claude Parr, son partenaire d’affaires, allaient reprendre possession du Club du golf dès le 1er septembre.

La direction générale a donc été confiée à François Pépin, administrateur de la quincaillerie appartenant à M. Parr, qui compte notamment sur Josée Maheux à titre de directrice adjointe.

Or, un avis de faillite publié cette semaine révèle que Gestion Club de Golf S.L. inc. a déclaré faillite le 14 novembre.

«Au moment du changement de possession, à l’été, on ne savait pas que Stéphane Lemay allait faire faillite. Il disait qu’il était capable de payer les comptes, mais que c’était difficile financièrement», maintient le nouveau directeur général.

Ce dernier fait savoir que Gestion S.L. est la propre entreprise de Stéphane Lemay et que la faillite n’affecte en rien la gestion et les opérations courantes du Club de golf. «La seule chose, c’est que comme M. Lemay doit de l’argent au Club de golf, on devient son plus gros créancier», a-t-il précisé.

Des projets à venir

Le nouveau directeur général du Club de golf de Gentilly, François Pépin, a indiqué que Steve Garceau et Jean-Claude auraient de gros et d’importants projets pour Gentilly, qui concernent le Club de Golf.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires