Le Blizzard pige dans la cour du BigFoot

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Le Blizzard pige dans la cour du BigFoot
Sébastien Vouligny a été entraîneur-chef du BigFoot de 2012-2013 à 2014-2015.

HOCKEY. Les insuccès du Blizzard de Trois-Rivières auront eu raison de l’entraîneur-chef et directeur général Bob Desjardins qui a été victime d’un remue-ménage après un mauvais début de saison.

Avec une fiche de deux victoires, onze défaites et trois revers en prolongation, Trois-Rivières est bon dernier au classement de la ligue Nord-Américaine de Hockey (LNAH) à l’approche de la mi-saison. L’équipe affiche même un retard de cinq points sur la sixième et dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

Pour relever la barre, Sébastien Vouligny prendra la relève derrière le banc, lui qui a connu beaucoup de succès avec le BigFoot de Saint-Léonard-d’Aston dans la ligue de hockey senior A de la Mauricie (LHSAM). Il a remporté deux championnats en trois saisons à titre d’entraîneur-chef, en plus d’en ajouter un troisième, le printemps dernier, en tant qu’adjoint.

Celui qui est un «coach de vie», au niveau professionnel, entend «miser sur une approche consultative et sur la façon d’impliquer les joueurs pour retrouver le chemin de la victoire», selon ce qu’il a déclaré au relationniste de l’équipe, Robert Legault. «Je veux qu’on forme un groupe des plus unis dans toutes les formes du jeu», a-t-il ajouté.

Le rôle de directeur général a quant à lui été confié à Samuel Fortier, qui en est à sa deuxième saison dans les mêmes fonctions avec le BigFoot. Ce dernier entend de ramener une identité propre au Blizzard.

«Je travaille avec Sébastien (Vouligny) depuis cinq ans. Je sais de quoi nous sommes capables. Je veux bâtir notre équipe en fonction de la proximité des joueurs et de leur implication», a-t-il confié au relationniste du Blizzard.

Par ailleurs, Samuel Fortier continuera d’agir à titre de DG du BigFoot de Saint-Léonard-d’Aston. Ce qui signifiera sans doute le transfert de joueurs entre les deux équipes. «C’est certain que ce sera la première équipe à laquelle je vais penser, mais je ne pourrai pas faire ce que je veux, parce que j’aurai aussi les mains liés en raison de la réglementation dans la LHSAM», explique-t-il.

L’attaquant de 25 ans, qui s’était joint au BigFoot après un passage dans le Junior AAA, devrait également revenir au jeu. Celui qui s’est fracturé une main après avoir bloqué un lancer, le 29 octobre dernier, devrait être de retour au jeu d’ici deux semaines.

Après avoir connu un départ canon de 4 points en 5 matchs, il a hâte de renouer avec l’action. Il devrait être à son poste dès que la situation lui permettra. «Je vais voir avec l’horaire du Blizzard, mais je serai là aussi souvent que je pourrai, et surtout en séries. Je demeure 100% BigFoot. Je vais essayer de jouer le plus souvent possible et de mettre tous les efforts pour aller chercher une autre Coupe».

Un autre ancien du BigFoot fait toujours partie de l’organisation du Blizzard, soit Jonathan Lessard qui avait été à la barre de l’équipe lors de la toute première année d’existence de la franchise de Saint-Léonard-d’Aston, en 2011-2012.

Celui-ci a commencé l’année à titre d’entraîneur-chef, avant de demander à devenir adjoint après cinq défaites consécutives en lever de rideau. Il a été confirmé dans ses fonctions par la nouvelle direction.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires