La région peut avoir pleinement confiance en l’avenir, croit Jean-Denis Girard

Par Joanie Mailhot
La région peut avoir pleinement confiance en l’avenir, croit Jean-Denis Girard
Jean-Denis Girard a rencontré les entrepreneurs du Centre-du-Québec dans le cadre de sa tournée «Saisir notre force économique».

ÉCONOMIE. Jean-Denis Girard, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, rencontrait ce matin les entrepreneurs du Centre-du-Québec, dans le cadre de sa tournée des régions «Saisir notre force économique».

Tous ces gens d’affaires étaient donc réunis à l’Auberge Godefroy de Bécancour afin de partager leur réalité et leurs besoins au ministre Girard, qui est d’ailleurs ressorti satisfait de sa rencontre. «Nous avons eu des bonnes discussions ce matin avec les gens du Centre-du-Québec et on a trouvé de belles pistes de solutions pour pouvoir améliorer la relation entre le gouvernement et les entrepreneurs», a-t-il déclaré aux médias.

Plusieurs des idées soumises visaient l’allégement réglementaire. «Tous les ministères sont réglementés et on ne peut pas passer à côté des lois. Par contre, on doit vraiment alléger le fardeau réglementaire et la paperasse pour que nos entrepreneurs puissent concentrer leurs efforts au développement de leur entreprise et au développement de l’économie régionale. On doit leur donner de l’oxygène», note Jean-Denis Girard, ajoutant qu’un comité permanent est maintenant en place, pour étudier la question.

M. Girard est également revenu sur la proposition visant la mise en place d’«Entreprises Québec», un guichet unique destiné aux entreprises, dans l’objectif de simplifier la vie des entrepreneurs. «De cette façon, l’entrepreneur s’adressera à un seul endroit et aura rapidement des réponses à ses questions, peu importe leur nature: démarrage d’entreprise, croissance, exportation, innovation, transfert d’entreprise, etc., fait-il valoir. Une ligne de type 1-800-PME pourrait être mise en place, avec une interconnexion à tous les ministères du Québec.»

Malgré le contexte économique difficile, Jean-Denis Girard entend aussi rebâtir la confiance des entrepreneurs. «Québec is open for business, a lancé le ministre. On travaille à attirer les investisseurs étrangers et à développer notre économie et nos PME vont en sortir gagnantes. Il faut reprendre confiance en nos atouts.»

Il mentionne que sa tournée du Québec a justement comme objectif d’assurer un soutien aux entrepreneurs québécois. «L’objectif est de s’assurer que les décisions qu’on va prendre et que ce qu’on va faire soit vraiment en lien avec les besoins et les problèmes de nos entrepreneurs.»

Le Centre-du-Québec, attirant

Selon Jean-Denis Girard, le Centre-du-Québec a ce qu’il faut pour attirer les investisseurs. «Le défi est de mettre en valeur les forces de la région, qui possède plusieurs secteurs d’activités solides sur lesquels les régions du Québec peuvent miser, comme le secteur manufacturier, par exemple, qui regroupe 57% des emplois de la région», avance le ministre.

Celui-ci a aussi souligné quelques-unes des initiatives porteuses de la région centricoise, dont l’achat de l’Usine de Tige de Bécancour par Sural ou encore l’ouverture du Centre des congrès de Nicolet.

La rencontre de cet avant-midi a aussi permis à M. Girard d’apprendre qu’au Centre-du-Québec, on enregistre des pénuries d’emplois dans certains secteurs. C’est le cas notamment à Victoriaville et à Drummondville.

Plan Nord et Stratégie Maritime

Aux dires du ministre, la relance du Plan Nord aura des retombées positives pour les entreprises et les gens de la région. Il a aussi fait savoir que la Stratégie Maritime lancée par son gouvernement pourrait avoir des projets intéressants et porteurs pour le Centre-du-Québec, principalement à Bécancour. D’ailleurs, M. Girard a visité le port de Bécancour dernièrement, afin d’y étudier les différentes opportunités.

3 axes

Selon Jean-Denis Girard, il doit y avoir une cohésion entre trois principaux partis:

– Gouvernement

Le rôle du gouvernement est d’aider les entreprises et être à l’écoute des entrepreneurs pour mettre en place des stratégies.

– Intervenants économiques

Une concertation entre les nombreux intervenants économiques sur le terrain: ministère de l’économie, CLD, Chambres de commerce, etc.

– Entrepreneurs et PME

Ce sont eux qui font le travail sur le terrain pour développer l’économie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires