La MRC de Bécancour rêve toujours de fibre optique

INTERNET. Lors de la dernière séance du Conseil des maires de la MRC de Bécancour, les élus ont manifesté leur intérêt, une fois de plus, pour en apprendre davantage au sujet de la fibre optique.

Selon eux, c’est une question de survie pour les industries du milieu. «Nos entreprises ont besoin de la haute vitesse. Donc c’est un besoin qui est assez urgent», a mentionné le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais.

Il explique qu’il y a un certain temps, une demande écrite avait été acheminée au fournisseur Sogetel, mais qu’aucune réponse n’a été reçue. «Ce qu’on veut, c’est les rencontrer pour qu’ils nous expliquent le fonctionnement, les coûts, ce que ça implique, etc. On cherche à trouver le meilleur moyen pour desservir nos industries et nos gens», affirme M. Lyonnais.

Certaines municipalités ont déjà pris des informations sur la fibre optique et ce qui retient leur attention est principalement les coûts «énormes» que cela engendre. Il semble que l’installation peut coûter plusieurs centaines de milliers de dollars par municipalité.

«Notre idée est donc de faire front commun, question de voir s’il y a une économie à le faire tout le monde ensemble. La MRC joue un peu le rôle de porte-parole dans le dossier, indique le préfet. C’est pourquoi on souhaite rencontrer l’entreprise, pour trouver des réponses à nos nombreuses interrogations.»

Différentes pistes de solutions seront donc étudiées, dont celle de la création d’une coopérative, comme ce fût le cas dans Argenteuil.

Suivez Joanie Mailhot sur Twitter: @Jo_Mailhot