La Flûte à Bec s’installe à Nicolet

Par Joanie Mailhot
La Flûte à Bec s’installe à Nicolet
La Microbrasserie La Flûte à Bec sera située dans les anciens locaux du Courrier Sud.

ÉCONOMIE. Bien qu’elles avaient convenu que leur Microbrasserie La Flûte à Bec (FAB) s’établirait dans Bécancour, les propriétaires ont finalement opté pour un local à Nicolet, soit dans la bâtisse qui a abrité Le Courrier Sud pendant une quarantaine d’années.

Un avis public publié le 23 novembre dans Le Courrier Sud indique que la Microbrasserie La Flûte À Bec, sise au 3255 boulevard Louis-Fréchette, à Nicolet, demande un permis de la Régie des alcools, des courses et des jeux pour les éléments suivants: Bar avec autorisation de spectacles (sans nudité), Bar et Bar sur terrasse.

En juin, Marilyne Leblanc et Stéphanie Tremblay étaient toujours à la recherche de l’endroit idéal où établir leur entreprise, mais à ce moment-là, elles avaient confié que la FAB verrait le jour à Bécancour, dans le secteur Saint-Grégoire. Pour le moment, impossible de savoir si c’est la venue d’une microbrasserie à la Marina de Sainte-Angèle-de-Laval qui est à l’origine de ce revirement de situation.

Chose certaine, si l’on se fie à leur page Facebook, le duo entend être grandement impliqué dans la communauté et vise encourager l’économie locale. «N’ayez craintes, nous restons la microbrasserie DE et POUR la Rive-Sud!», peut-on lire dans la publication annonçant le déménagement vers Nicolet.

Rappelons qu’à l’hiver dernier, les propriétaires avaient mis sur pied une campagne de sociofinancement pour les aider à concrétiser leur projet de microbrasserie. Leur objectif de 10 000$ avait été atteint, si on additionne les montants recueillis sur le web et les autres dons amassés. Les deux amies travaillent à concrétiser leur projet depuis plus de 3 ans.

Selon ce qu’elles avaient laissé entendre au Courrier Sud en mars dernier, La Flûte à Bec doit être une microbrasserie de quartier conviviale où les gens pourront se retrouver, avoir accès à une cuisine de type bistro et déguster des bières locales. On privilégiera aussi la présentation d’événements sportifs, sociaux et culturels. «Avec 10 lignes de fûts, La Flûte à Bec offrira à sa clientèle 3 de ses propres bières et 7 bières invitées de microbrasseries québécoises en rotation, deux cidres québécois ainsi que quelques vins», décrivait-on.

Marilyne Leblanc et Stéphanie Tremblay avaient mentionné qu’au début, la venue de La FAB devait créer quelque sept emplois, mais elles estimaient que ce chiffre pourrait pratiquement doubler dans les premières années.

Au moment d’écrire ces lignes, nous n’avons pas eu de retour d’appel de la part des propriétaires.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires