La direction d’Olin revient sur l’incident de juin

Par superadmin
La direction d’Olin revient sur l’incident de juin

MISE AU POINT. Pierre Ducharme, directeur régional Opérations canadiennes d’Olin, a tenu à faire le point sur l’incident survenu le 25 juin dernier à l’usine de Bécancour.

«Nous avions pris l’engagement auprès de la population de venir expliquer les causes de l’accident et de présenter les mesures prises pour éviter une répétition. Il était important pour nous de respecter cet engagement afin de maintenir le lien de confiance qui nous lie à la population de Bécancour», a expliqué M. Ducharme.

On se souviendra qu’à la suite d’un arrêt non planifié dans la salle d’électrolyse, une explosion était survenue dans le circuit de chlore liquéfié à la reprise des opérations. Heureusement, aucun blessé et aucune perte de vie n’avait été déclaré à la suite de cet incident qui avait rapidement été maîtrisé.

Une enquête approfondie, menée en collaboration avec les experts dépêchés sur les lieux par le siège social de l’entreprise, a permis de démontrer que l’explosion avait été causée par une concentration élevée d’hydrogène dans le chlore. La présence de l’hydrogène est normale dans le processus de production du chlore. Toutefois, les pratiques utilisées précédemment n’offraient pas un temps de réaction adéquat pour réagir efficacement, lors de la détection d’une concentration élevée d’hydrogène.

À la suite de ces constats, Olin a procédé à des modifications importantes :

1. La procédure de redémarrage lors d’arrêt du processus de production a complètement été revue;

2. De nouveaux équipements ont été installés afin de permettre en tout temps la réduction de la concentration d’hydrogène présent dans le chlore;

3. Le protocole de surveillance continue des concentrations d’hydrogène dans le chlore a été amélioré;

4. Une nouvelle procédure préventive prévoyant l’injection d’air de dilution a été adoptée pour maintenir la concentration d’hydrogène à un niveau sécuritaire.

Si l’ampleur des dommages est actuellement bien connue, l’estimation du coût des travaux de reconstruction n’a pas encore été complétée. «On est présentement à recueillir les soumissions, mais il est déjà clair que les coûts atteindront des millions de dollars.»

D’autres détails à venir.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires