Indice de vitalité: plusieurs inégalités sur la Rive-Sud

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Indice de vitalité: plusieurs inégalités sur la Rive-Sud
Une vue aérienne du parc industriel et portuaire de Bécancour.

ÉCONOMIE. Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) vient de dévoiler l’indice de vitalité économique qui indique plusieurs disparités sur la Rive-Sud.

On note en effet de bons écarts entre certains secteurs de Bécancour-Nicolet-Yamaska, selon les indicateurs évalués: le taux de travailleurs de 25 à 64 ans, le revenu médian des 18 ans et plus et le taux d’accroissement annuel moyen sur une période de cinq ans.

Cet outil de connaissance permettant de mesurer la vitalité économique a été conçu par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) pour les années 2002 à 2014. Il servira à moduler la répartition des montants de 5M$ à 15M$ pour le Fonds de développement des territoires (FDT) en 2018 et 2019.

Si l’on tient compte de l’ensemble de la MRC, Nicolet-Yamaska a affiché une baisse de -2,03, ce qui la place 64e au Québec. Bécancour a fait un peu mieux (-0,23), mais se classe tout de même au 57e rang.

Parmi les municipalités qui affichent la meilleure croissance, on note Bécancour (+6,25) au 223e rang suivi de Saint-Léonard-d’Aston (+6,2) en 228e place, qui sont parmi le premier 25% dans la province.

Grand-Saint-Esprit (+4,52, 291e), Saint-Elphège (+3,86, 319e), Saint-Célestin Village et Paroisse (+3,44, 336e), Nicolet (+2,79, 365e), Aston-Jonction (+2,06, 405e), Sainte-Monique (+1,89, 414e), Parisville (+0,67, 496e) et Saint-Wenceslas (+0,65, 498e) sont également au-dessus de la moyenne provinciale.

Quant aux municipalités les plus dévitalisées, on note Sainte-Marie de Blandford (-12,85) au 1050e rang, Manseau (-12,2) au 1039e rang, Sainte-Sophie-de-Lévrard (-10,7) au 1001e rang, Lemieux (-10,61) au 999e rang et Pierreville (-9,39) au 974e rang.

Fortierville (-7,69, 931e), Sainte-Cécile de Lévrard (-5,74, 859e), Odanak (-5,51, 849e), Saint-François-du-Lac (-5,08, 829e) sont aussi dans le dernier 25% au Québec.

Wôlinak (-4,35, 792e), Sainte-Françoise (-4,23, 787e), Saint-Zéphirin-de-Courval (-3,66, 762e), Saint-Sylvère (-3,33, 751e) et Baie-du-Febvre (-2,28, 689e) figurent parmi les municipalités où l’on note des baisses importantes.

Les localités de La Visitation (-0,89, 608e), Sainte-Eulalie (-0,64, 589e), Saint-Pierre-les-Becquets (-0,55, 583e), Sainte-Perpétue (-0,48, 576e) sont quant à elles tout juste sous la moyenne québécoise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires