«Il n’y a personne qui ne sera pas affecté»

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
«Il n’y a personne qui ne sera pas affecté»
Les maires ont adopté le budget lors de la dernière séance du conseil.

POLITIQUE. À l’occasion de l’adoption du budget, mercredi soir, les maires de la MRC de Nicolet Yamaska ont intégré la mission économique du CLD à ses services.

Cette décision a été prise suite à la récente annonce, par le gouvernement québécois, de coupures financières majeures liées au monde municipal. En effet, le budget se retrouve amputé d’environ 60% du financement lié au développement économique, soit une perte totale à prévoir de 321 279$ en 2015.

Ce manque à gagner entraînera inévitablement une réorganisation du financement, des services-conseils et de l’aide financière accordée par le biais des programmes de support à l’entrepreneuriat et aux entreprises.

Elle s’effectuera dès le début de l’année 2015 et aura des répercussions à l’interne, sur les ressources humaines, l’organisation du travail et la gouvernance, et à l’externe, auprès des collaborateurs et partenaires locaux et régionaux.

Alain Drouin, qui a mené à terme l’exercice d’adoption du budget de la MRC avant de remettre sa démission comme préfet, estime que les maires ont réussi à faire le «travail politique», mais que «la job n’est pas finie».

«Nous avons décidé de ne pas réagir trop rapidement et de se laisser le temps de réfléchir et de bien analyser au lieu de précipiter les coupures. C’est une décision qui est sage», a-t-il commenté.

«Le CLD disparaîtra, à tout le moins la «coquille». L’entreprise va fermer, a indiqué Alain Drouin. Il n’y a personne qui ne sera pas affectée. Il y a au moins une personne qui perd son emploi et une qui perd une demi-tâche. Tous les autres seront affectés dans la quantité d’heures par semaine qu’ils feront».

 

Suivez Sébastien Lacroix sur Twitter: @Sebas_Lacroix

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires