Huit engagements pour le bien-être des enfants

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Huit engagements pour le bien-être des enfants
Sarah-Maude Girard

FAMILLE. Dans l’optique d’être encore plus à l’écoute de ses jeunes, le conseil municipal de Nicolet a adopté une Charte des droits des enfants nicolétains afin de leur garantir un cadre de vie optimal pour leur développement.

L’initiative de la Commission jeunesse de Nicolet s’articule en huit énoncés et vise à promouvoir et faire respecter les droits de tous les enfants nicolétains âgés de moins de 18 ans, afin de favoriser leur bien-être global.

Le conseil municipal s’est donc engagé à reconnaître le droit des enfants à s’exprimer et à être entendus et à s’amuser comme fondamental dans leur développement global.

Les élus comptent reconnaître et souligner la participation des enfants à la vie nicolétaine, et promouvoir un milieu de vie non discriminatoire dans un environnement sain.

Le conseil est aussi résolu à respecter et à promouvoir la dignité et l’intégrité physique et morale des enfants nicolétains et s’engage à favoriser l’accessibilité des activités de loisir, sans égard à la situation physique, économique et sociale.

Ils s’engagent aussi à assurer la sécurité des enfants sur le territoire de Nicolet dans tous les lieux publics à collaborer avec les établissements compétents afin d’offrir un milieu scolaire épanouissant.

Le maire suppléant, Stéphane Biron, a rappelé l’importance de la famille comme la base de notre société qu’elle soit de constitution traditionnelle, monoparentale, recomposée, intergénérationnelle, sociale, famille d’accueil ou par adoption.

«Pour l’enfant, le premier lieu d’apprentissage est celui de sa famille en faisant référence à la transmission des valeurs humaines et sociales nécessaires au bon fonctionnement de la société, fait-il valoir. L’adoption de la Charte des droits des enfants nicolétains démontre notre intérêt à être encore plus à l’écoute de nos jeunes afin de créer un sentiment d’appartenance encore plus fort dans la communauté.»

Le président de la Commission jeunesse de Nicolet, le conseiller Olivier Lambert, a remercié la municipalité de Saint-Bruno-de-Motarville, sur laquelle les membres se sont fortement inspirés pour mettre cette Charte sur pied. «Elle décrit très bien la ville à laquelle on aspire et traduit très bien la vision du conseil», a-t-il admis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires