Houle aide ses coéquipiers à finir parmi les premiers

Par superadmin
Houle aide ses coéquipiers à finir parmi les premiers
Hugo Houle est membre de l'équipe AG2R La Mondiale depuis 2013.

CYCLISME. (Sportcom) Le Français Romain Bardet et le Suisse Mathias Frank, coéquipiers de Hugo Houle chez AG2R La Mondiale, ont terminé parmi les 11 premiers mercredi de la deuxième étape du Tour d’Oman, compétition de catégorie 2.HC au calendrier de l’Union cycliste internationale.

Bardet et Frank se sont respectivement classés aux 10e et 11e échelons, terminant au sein d’un groupe de 9 coureurs qui a accusé 7 secondes de retard sur le vainqueur.

C’est le Belge Ben Hermans, de l’équipe BMC, qui l’a emporté au terme des 145,5 kilomètres de l’épreuve disputée entre Nakhal et Al Bustan. Il a partagé son chrono de 3 h 20 min 49 s avec le Portugais Rui Costa (UAE Abu Dhabi), deuxième, et le Danois Jakob Fuglsang (Astana), troisième.

Si la première étape avait été l’affaire des sprinteurs mardi, la deuxième promettait un peu plus d’action, notamment pour les formations avec des prétendants au premier rang du classement général, en raison des quatre cols au programme.

« Au départ, avec Romain, nous savions que nous aurions du travail à faire parce qu’il est un des favoris de la course, a mentionné Houle. Nous avons pris les choses en main. Au début, ç’a bataillé fort pour les échappées. Finalement, il y a deux coureurs qui sont sortis après une quarantaine de kilomètres. Nous avons mis des gars à l’avant pour contrôler l’échappée et s’assurer que ça revienne dans le final pour que Romain puisse faire un bon résultat. »

« Aujourd’hui, c’était un peu plus technique comme arrivée », a précisé l’athlète de Sainte-Perpétue, faisant notamment référence à la montée de 1,4 kilomètre vers Al Jissah, vers le 140e kilomètre. « Une partie de mon travail a été de chercher de l’eau, remonter les gars quand il le fallait et rester placé stratégiquement. Ç’a été une bonne journée dans l’ensemble pour nous. L’arrivée n’était peut-être pas celle qui convenait le plus à Romain, c’était un peu court. Par contre, avec un retard de 17 secondes au général, tout est encore jouable pour nous. »

Au classement général, Hermans est au sommet. Il devance respectivement Costa de 4 secondes et Fuglsang de 6 secondes. Mathias Frank et Romain Bardet pointent dans l’ordre aux 9e et 10e places, en retard de 17 secondes.

Jeudi, la troisième étape reliera l’Université Sultan Qaboos et Qurayyat via un parcours de 162 kilomètres. Deux cols, dont un à l’arrivée, et deux sprints intermédiaires sont à l’ordre du jour.

Plus de peur que de mal

Lors de la première étape, mardi, Hugo Houle a été piégé dans une chute à 10 kilomètres de la ligne d’arrivée. Il s’en est tiré avec des égratignures et un gros écart derrière le vainqueur.

Houle a fini 142e et avant-dernier à 4 minutes 3 secondes de Kristoff. Sachant qu’il ne pouvait revenir sur la tête pour aider à la préparation du sprint d’un coéquipier, le cycliste de Ste-Perpétue a terminé la course à son rythme.

« Il fait beau, chaud et c’est somme toute une belle journée. La chute de la fin est dommage, sauf que c’est sans conséquence. Depuis le début de l’année, la forme est bonne et cette semaine, je serai en mesure de me tester en vue des courses en Belgique », a commenté le Québécois dont l’objectif au Moyen-Orient sera de tout mettre en œuvre pour épauler son coéquipier Romain Bardet qui vise la victoire au classement général.-

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires