¡Hola Clara!

Par superadmin

Claire Boucher a eu un immense coup de cœur pour la culture latine au début des années 1980. Elle effectuait alors un séjour d’un an dans une famille au Mexique grâce à AFS Interculture Canada. «Ça a changé ma vie», résume la Nicolétaine, qui a appris à apprécier la langue, la culture, la chaleur et la cuisine des Mexicains.

Aujourd’hui, c’est à son tour de vouloir changer, ou du moins faciliter la vie des gens qui sont intrigués par cette culture. Pour ce faire, la Nicolétaine vient de créer un jeu d’apprentissage de la langue espagnole simple, efficace et amusant : ¡Hola Clara!, qui sera mis en marché en mai.

«J’ai travaillé durant six ans sur ce projet. Je me suis inspirée de tout ce qui se fait déjà comme matériel d’apprentissage afin de cibler les lacunes et d’être en mesure d’y remédier», raconte-t-elle.

Déjà, des élèves du Collège Notre-Dame-de-l’Assomption et de l’école secondaire Jean-Nicolet ont pu expérimenter le jeu. Il faut préciser que Claire Boucher enseigne l’espagnol à temps partiel dans ces deux établissements. Elle aide les élèves qui participent à des projets d’aide humanitaire au Nicaragua à se débrouiller dans cette langue.

«Ces élèves doivent apprendre l’espagnol en accéléré; je suis devenue une spécialiste là-dedans!, rigole-t-elle. L’objectif, c’est que le cerveau arrive à faire des phrases par lui-même, avec le vocabulaire acquis. Le jeu constitue un bon outil de départ pour y parvenir.»

Plus précisément, ¡Hola Clara! vise à stimuler les sens d’abord et avant tout. «Mon jeu est très visuel. Il est présenté sous forme de cartes divisées en 12 catégories. Chaque carte présente l’image d’un mot avec, à l’endos, sa traduction française et anglaise, ainsi que sa prononciation en espagnol», décrit-elle.

Les mots – 650 au total – ont été soigneusement choisis. Ils se retrouvent dans le vocabulaire de base. «Il y a plusieurs façons d’utiliser le jeu. Au départ, on apprend juste les mots et leur prononciation. Ensuite, lorsque le vocabulaire est acquis, on peut tenter de faire des phrases en pigeant des cartes ou encore en décrivant le dessin qu’on voit sur une carte pigée. C’est très interactif et créatif», résume la conceptrice, qui considère que son jeu est autant destiné aux débutants qu’aux plus avancés.

Un dépliant d’information détaillé accompagne le jeu. On y retrouve également les règles de grammaire de base.

L’aboutissement d’un rêve

Claire Boucher croit fermement en la pertinence de son «bébé», qu’elle a testé et corrigé maintes fois jusqu’au produit final, réalisé avec la collaboration de Signé François Roy et de l’Imprimerie de la Rive-Sud.

Évidemment, un tel projet nécessite un gros investissement. Toutefois, Claire Boucher a refusé de se laisser arrêter pour une question d’argent…

«Si l’on regarde juste ça, on n’avance pas», dit celle qui s’est toujours appuyée sur une grande leçon de vie que lui a léguée son père Adolphe (Meubles J-A Boucher) : toujours croire en ses rêves, même devant les embûches. «Cela m’a permis de convaincre le Centre local de Développement (CLD) de Nicolet-Yamaska d’appuyer financièrement mon projet», se réjouit-elle.

Claire Boucher distribuera par elle-même les 1000 premiers jeux. Les acheteurs pourront lui adresser directement leurs commentaires et, s’il y a lieu, suggérer les améliorations à apporter au jeu. Ultimement, elle rêve de conquérir le marché international. «J’ai fait enregistrer ma marque de commerce ¡Hola Clara! et mon personnage. Je pourrai ainsi les utiliser dans la création de nouveaux outils dans le futur.»

Notons en terminant que la créatrice versera 5% des profits de ses ventes à l’organisme Spirale, qui donne des bourses d’études aux enfants du Nicaragua.

Pour se procurer un jeu, il suffit de communiquer avec Claire Boucher au 819 293-5038. Une page Facebook sera créée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires