Gala des Moissons 2011 : quatre lauréats bien d’ici

Par superadmin

Quatre lauréats de la région Bécancour/Nicolet-Yamaska sont ressortis gagnants de la 35e édition du Gala des Moissons.

« Jeunes »

Dans la catégorie « Jeunes », c’est l’entreprise de bovins laitiers de Markus Schaerli, soit la Ferme Maron SENC à Sainte-Marie-de-Blandford qui a remporté les honneurs. «Sur une période de 3 ans, l’agronome de formation a analysé différents scénarios pour s’établir en agriculture. Au terme de ce processus, son plan d’affaires a permis de concrétiser son projet d’établissement en production laitière. Le contrôle de ses coûts, une bonne efficacité et de bons ratios technico-économiques lui ont d’ailleurs servi de levier pour effectuer ses investissements. Tout cela, bien évidemment, dans un grand souci du respect de l’environnement et en conservant un équilibre entre le travail et la vie familiale», a souligné Jean-Sébastien Dubé, responsable des communications.

«Pratiques agricoles»

La Ferme Coulie inc. de Michel Courchesne située à Baie-du-Febvre a pour sa part remporté la palme dans la catégorie « Pratiques agricoles ». «M. Courchesne se distingue par son excellente gestion des champs et du troupeau. D’ailleurs, la qualité de son troupeau est l’une des forces puisqu’il s’est vu décerner 40 prix « Longue Production », de Holstein Canada pour souligner la longévité et la production de vaches de son troupeau. Proactif en agroenvironnement, Michel Courchesne est membre du Club Yamasol de Nicolet et il travaille sans cesse à améliorer ses méthodes culturales. D’ailleurs, il obtient des résultats qui le distinguent en matière de semis direct pour les cultures de maïs, de soya et de céréales. De plus, il applique plusieurs mesures pour valoriser les fumiers et protéger les ressources eau et sol», a noté M. Dubé.

«Agroenvironnement»

Le Prix agroenvironnement a été décroché par Marie Crochetière et Josef Mathis de la Ferme Mathis et fils inc. de Lemieux. « Ils sont propriétaires d’une entreprise agricole rentable, performante et respectueuse de l’environnement. À la Ferme Mathis et fils, la préoccupation pour la sécurité des travailleurs et le confort des animaux est omniprésente. Créatifs, ils aménagent ou inventent des systèmes pour faciliter et sécuriser le travail sur l’entreprise. Membre du Club agroenvironnemental des Bois-Francs, les pratiques culturales sont effectuées de manière à protéger les ressources. Le semi-direct, l’implantation de brise-vents, le respect des bandes riveraines et la valorisation des fumiers sont des acquis sur la ferme Mathis et fils inc.», a fait valoir le responsable des communications.

«Restaurateur/traiteur»

Le lauréat dans la catégorie « Restaurateur/traiteur » a été décerné au Restaurant Les Retrouvailles de Sainte-Sophie-de-Lévrard, propriété Marc Bujold et de Marie-France Gonthier. «Le Restaurant Les Retrouvailles est en opération depuis maintenant 5 ans. Dès son ouverture, Marc Bujold et Marie-France Gonthier se sont donnés pour mission d’encourager les producteurs locaux. Depuis, les relations avec les éleveurs se sont multipliées et la richesse du terroir du Centre-du-Québec se reflète dans chacune des assiettes servies. De ce fait, les menus aux noms évocateurs mettent en valeur la région.

Pour le chef Marc Bujold, la qualité des mets et le choix des aliments sont primordiaux pour satisfaire une clientèle de plus en plus ouverte aux produits régionaux. Puisque l’abondance et la variété de produits régionaux changent selon les semaines, un menu flexible permet de composer selon les disponibilités du marché. L’offre régionale ne s’arrête pas uniquement aux aliments puisque des œuvres d’artisans locaux arborent les murs du restaurant», a expliqué Jean-Sébastien Dubé. Le Gala des Moissons vise à souligner le mérite de personnalités du monde agricole et agroalimentaire centricois et de faire valoir auprès de l’ensemble de la population l’importance de ces secteurs dans la région. Au total, neuf prix ont été décernés à des entreprises ou des individus du Centre-du-Québec devant plus de 300 convives.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires