FerroAtlantica et Silicium Québec s’associent

ÉCONOMIE. Globe Specialty Metals, qui possède l’usine bécancouroise de Silicium Québec, et FerroAtlantica ont annoncé lundi qu’elles avaient conclu un accord définitif visant la fusion des deux sociétés, leur permettant de devenir un producteur de silicium de premier plan, à travers le monde. La nouvelle entreprise aura une valeur d’environ 3,1 milliards de dollars.

La transaction a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration des deux sociétés. Cette fusion devrait également réaliser des synergies importantes, dont 65 millions $ uniquement en économies d’échelle.

Les deux compagnies s’estiment complémentaires puisque Globe Specialty Metals est essentiellement présente en Amérique du Nord, alors que FerroAtlantica est bien implanté en Europe.

Enfin, il semble que cette entente n’ait pas d’impact sur l’usine de Silicium Québec, à Bécancour, qui regroupe 165 employés.

Rappelons que le projet de FerroAtlantica aurait bien pu atterrir à Bécancour, mais c’est finalement à Port-Cartier que sera implantée l’usine de silicium de la filiale espagnole.