Entente d’un an pour le tourisme à Bécancour

Par Joanie Mailhot
Entente d’un an pour le tourisme à Bécancour
L'Office de tourisme de Bécancour.

TOURISME. Au début du mois d’octobre, Le Courrier Sud vous apprenait que le conseil des maires de la MRC de Bécancour était sur le point de signer une entente de 3 ans, dans le dossier «Tourisme». Or, contexte économique oblige, on a finalement opté pour renouveler l’entente pour une durée d’un an seulement.

«Avec les coupures du gouvernement qui planent à l’heure actuelle, les maires préfèrent signer une entente d’un an plutôt que trois, avec l’Office de tourisme de Bécancour et sa région. Je crois que c’est une sage décision», explique le préfet Mario Lyonnais.

Il ajoute aussi que le conseil des maires donnera un mandat clair à l’Office, de faire un budget plutôt austère. «Tout porte à croire que toutes les instances seront touchées par certaines coupures, affirme M. Lyonnais. Il faut donc que l’Office nous présente un budget réaliste, adapté aux coupes anticipées.»

Bien que le conseil des maires ne puisse pas donner d’ordre à l’Office, qui relève maintenant de la Ville de Bécancour, le préfet rappelle que chaque municipalité paie tout de même une quote. «On ne peut pas leur dire quoi faire, mais si le budget qui nous est présenté est irréaliste, ça ne passera pas au conseil des maires. C’est pourquoi on préfère les aviser à l’avance, dans le contexte actuel», souligne le préfet.

«Oui, le tourisme c’est important, mais il y a d’autres choses qui sont toutes aussi importantes, illustre-t-il. On ne peut pas tout donner à un et ne rien donner aux autres. Ce sera une année charnière qui sera difficile sur tous les budgets d’organisations.»

Suivez Joanie Mailhot sur Twitter: @Jo_Mailhot

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires