Encore des décisions à prendre pour le BigFoot

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Encore des décisions à prendre pour le BigFoot
André Alie entraîneur du BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston

HOCKEY. Le camp d’entraînement du BigFoot Familiprix de Saint-Léonard-d’Aston a permis de découvrir quelques joueurs qui pourraient se greffer à l’équipe au cours de la prochaine saison.

Avec le départ de guerriers tels que Pierre-Alexandre Joncas et Marc-André Laroche, et du très respecté Maxime Thibodeau, le BigFoot se retrouve avec plusieurs postes à combler dans son alignement.

L’entraîneur-chef André Alie estime qu’il y aura 6 à 7 postes à combler, dont 4 ou 5 en attaque. C’est pourquoi il faudra se laisser du temps pour établir les systèmes de jeu. «J’ai bien aimé la pratique que nous avons eue en fin de semaine, souligne-t-il. Ça nous a permis de nous mettre tous sur la même longueur d’onde.»

Quant aux matchs préparatoires, ils ont permis de voir à l’œuvre plusieurs joueurs alors que seulement cinq ou six vétérans étaient dans l’alignement lors des deux premiers matchs hors concours contre les Sportifs de Joliette.

«Il reste encore deux ou trois postes à combler sur lesquels des décisions devront être prises, indique l’entraîneur. Les gars sont au courant que lors des cinq ou six premiers matchs, on fera quelques essais pour poursuivre nos évaluations. Des vétérans seront appelés à céder leur place pour qu’on puisse voir des gars à l’œuvre.»

Le BigFoot Familiprix attend aussi des nouvelles de joueurs qui sont actuellement dans des camps d’entraînement d’équipe de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) et qui pourraient devenir disponibles s’ils sont retranchés.

«On a de la place pour trois joueurs statués, soit un qui vient de la LNAH et deux qui ont joué dans la LHJMQ», indique-t-il.

L’entraîneur a également été très impressionné par deux joueurs du Saguenay, Simon-Claude Blackburn et Simon Gervais. «Ce sont deux gars qui évoluaient dans le Junior AA. Ils auraient pu jouer dans le AAA, mais il y en avait pas là-bas. Ce sont des gars qui devraient jouer régulier et ça nous permet d’avoir d’autres gars statués», souligne-t-il.

Il a également aimé ce qu’il a vu de Mathieu Loiselle et Olivier Perreault, deux gars de Rimouski qui ont dominé le circuit senior du Bas du fleuve et des Maritimes, l’an dernier.

En bonne posture

Par ailleurs, la situation financière de l’équipe s’est stabilisée au cours de l’été. Une entente verbale a été conclue avec la Municipalité de Saint-Léonard-d’Aston et plusieurs commanditaires se sont joints à l’équipe.

L’organisation espère maintenant que les spectateurs répondront présents lors des matchs locaux. «On espère que les gens soient derrière nous. Parce qu’on veut demeurer à Saint-Léonard-d’Aston, mais du hockey senior, ça coûte cher, et il faudra qu’il y ait plus d’achalandage.»

Le premier match de la saison aura d’ailleurs lieu ce vendredi, 20h30, alors que le Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine affrontera le BigFoot Familiprix au Centre Richard Lebeau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires