En route pour une 10e édition

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
En route pour une 10e édition
L'événement aura lieu du samedi 17 juin

ÉVÉNEMENT. Le Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour aura lieu dans la nuit du 17 au 18 juin, sur le terrain des loisirs de Saint-Grégoire avec un objectif d’amasser plus de 135 850 $ pour la lutte contre le cancer.

Pour atteindre cet ambitieux objectif, le comité directeur souhaite vendre quelques 3 000 luminaires, accueillir une quarantaine d’équipes et recevoir 100 messagers de l’espoir (survivant) et 100 aidants.

La présidente d’honneur de l’événement sera Karine Béliveau de l’entreprise Béliveau pièces et accessoires, qui en sera à une deuxième participation à ce titre. Elle aura comme partenaire la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, qui en sera à sa première implication.

«J’ai eu quelqu’un dans ma famille qui a été touchée par le cancer, mais cette année j’ai une amie, de mon âge, avec des enfants de mon âge, qui est décédée le mois passé. Quand ça fait écho à ta propre vie, on dirait que ça change un peu la perspective, soulève-t-elle. Personne n’est à l’abri de ça.»

La mairesse a d’ailleurs invité les autres municipalités des MRC de Bécancour et de Nicolet-Yamaska à se former une équipe. Elle souhaite d’ailleurs que la Ville de Nicolet forme une équipe avec des membres du conseil ou des employés.

Un Mini-Relais à Fortierville

En plus de Mouilles-toi pour le cancer, qui aura lieu le 23 avril prochain, le Relais pour la vie de Nicolet-Bécancour comporte plusieurs événements parallèles. En nouveauté cette année, un Mini-relais pour la vie aura lieu le 8 juin prochain sur le terrain de soccer de Fortierville.

Celui-ci est organisé par des élèves de 5e et de 6e année de l’école primaire Oasis. Le déroulement sera semblable au Relais pour la vie, mais durera seulement quatre heures plutôt que douze.

Une activité de réchauffement, des témoignages des messagers de l’espoir, une marche à relais, une envolée de ballons et une cérémonie de luminaires seront au rendez-vous.

«Ça permettra aussi de faire connaître le Relais pour la vie dans l’Est et, surtout, ça implique les jeunes, et ça nous permet d’avoir de la relève», souligne le préfet de la MRC de Bécancour, Mario Lyonnais, qui est impliqué dans le comité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires