Deuxième agrandissement à l’incubateur de St-Léonard-d’Aston

Par superadmin

Promatrice Inc., basée dans l’incubateur coopératif de St-Léonard-d’Aston, investira 625 000$ dans un projet d’expansion.

L’entreprise spécialisée dans la fabrication de pièces métalliques usinées et de matrices a fait l’acquisition du bâtiment qu’elle occupe depuis sa création, en 2003, et l’agrandira. Elle ajoutera également de nouveaux équipements.

Le propriétaire, Jean-Martin Chauvette, et son nouvel associé, Stéphane Doucet, prévoient ajouter 5400 pieds carrés au bâtiment actuel afin de disposer d’espace suffisant pour assurer la bonne marche de leurs opérations. Une partie de cet agrandissement pourrait être mise à la disposition de leur voisin immédiat, c’est-à-dire l’entreprise Maheu & Maheu.

«Les plans sont sortis de chez l’architecte. On prévoit creuser après le dégel», a fait savoir M. Chauvette, qui envisage embaucher deux travailleurs de plus une fois l’agrandissement terminé. Cela portera à 11 le nombre d’employés de l’entreprise.

Pour réaliser son projet, l’entreprise a pu compter sur l’appui du Centre local de développement (CLD) de la MRC de Nicolet-Yamaska. Il lui a octroyé une subvention de 20 000$ dans le cadre du Fonds de diversification économique de Nicolet-Yamaska et un prêt de 10 000$ provenant du Fonds local d’investissement. «Onze emplois ici, ça peut représenter 200 emplois à Montréal. C’est 11 familles touchées. Il y a des retombées à des investissements comme celui-là», a fait savoir Christian Hart, coordonnateur au CLD.

Soulignons qu’en 9 ans d’opération, l’entreprise a connu plusieurs évolutions. En 2005, elle a fait l’acquisition d’un «punch press» qui lui a permis d’ajouter à son offre un service d’estampillage. La popularité de ce nouveau service a obligé l’entreprise à procéder à un premier agrandissement en 2006. Les responsables de l’incubateur avaient alors accepté de doubler la superficie de Promatrice Inc. Puis, en 2010, l’entreprise a acquis des poinçonneuses numériques et des plieuses hydrauliques.

C’est le 28 février dernier que Promatrice Inc. a acquis l’incubateur coopératif, fondé en 2000 par des investisseurs privés, soit Richard Arel, Denis Gauthier, François Girard, Jean-Pierre despins, Remy Douceet, Daniel Caya, Pierre Hébert, François Comeau et René Bérubé. Ce dernier rappelle que leur initiative a permis la création de plus de 25 emplois à ce jour.

Pour le maire Luc Balleux, il s’agit d’un bel exemple de réussite. «Quand on regarde le parc industriel actuel, on constate que ce ne sont pas des gens de l’extérieur qui sont venus le développer : ce sont des gens de St-Léonard. Quand quelqu’un veut faire quelque chose, il y a de l’appui. Tout le monde pousse dans le même sens», a-t-il fait valoir. Il conclut en soulevant le fait que le parc industriel de St-Léonard-d’Aston est aujourd’hui le parc le plus occupé de la MRC Nicolet-Yamaska : «Il n’y reste qu’un seul terrain», souligne-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires