Deschaillons met aussi son poing sur la table

Par superadmin
Deschaillons met aussi son poing sur la table
Le maire de Deschaillons-sur-Saint-Laurent, Christian Baril.

Profitant de leur dernier conseil de ville pour appuyer les revendications de la Fédération des municipalités du Québec (FQM) relativement au gaz de schiste, les conseillers municipaux de Deschaillons-sur-Saint-Laurent interdisent eux aussi aux compagnies gazières l’accès à leur aqueduc ainsi qu’à leur système d’assainissement des eaux.

Rappelons que récemment, la FQM a enjoint le gouvernement du Québec d’adopter une loi encadrant la filière du gaz de schiste comme préalable à son développement. Elle a aussi demandé d’élargir le mandat du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) afin de s’assurer que les études soient complètes et globales quant aux impacts de l’exploration et de l’exploitation du gaz naturel sur l’environnement. «Nous ne sommes pas contre l’exploration et l’exploitation, mais nous voulons des garanties concernant la sécurité des citoyens et de l’environnement. De plus, la municipalité est responsable de l’aménagement de son territoire: les citoyens doivent avoir un permis pour l’installation d’un cabanon et les compagnies gazières pourraient faire ce qu’elles veulent? Ça ne peut pas fonctionner comme ça. Les lois doivent être aptes à contrôler les activités de cette nouvelle industrie», a expliqué le maire, Christian Baril. (MLH)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires