Des retombées économiques à venir à Saint-Léonard

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Des retombées économiques à venir à Saint-Léonard
La rue Principale à Saint-Léonard-d'Aston.

ÉCONOMIE. La valse d’investissements qui est en cours dans le parc industriel pourrait engendrer des retombées économiques intéressantes pour Saint-Léonard-d’Aston d’ici quelques années.

C’est ce qu’espère le maire Daniel Coutu qui croit qu’il faut se laisser un peu de temps avant d’y voir un impact direct sur la construction résidentielle dans le village dont la population s’élevait à 2351, personnes selon le dernier décret, soit une légère augmentation d’une centaine de résidents par rapport au recensement de 2011.

«Il n’y a pas eu d’effets immédiats sur l’habitation, note le maire de Saint-Léonard-d’Aston. Ce devrait se faire graduellement. En étant à une vingtaine de minutes des  grands centres comme Trois-Rivières et Drummondville, il y a plusieurs travailleurs qui voyagent. Graduellement, tout dépendant du travail de leur conjointe, il se pourrait qu’ils se relocalisent.»

Le maire croit que les projets qui fleurissent aujourd’hui dans le parc industriel Germain-Courchesne est le résultat de ce qui a été semé il y a plusieurs années. «Ça fait longtemps que ça se prépare, note-t-il. Il y a le taux de change qui est un peu plus bas qui nous avantage, mais c’est aussi dû à une bonne gestion des entrepreneurs.»

À cela s’ajoute la présence de plusieurs entreprises du même secteur dans le parc industriel. «On a ce que nous pouvons appelés une grappe industrielle dans la ventilation», lance le maire Daniel Coutu en référence aux projets de Nortek Air Solutions (anciennement Venmar CES) et du Groupe P.N.F. qui s’ajoutent à ceux de l’ordre de 3,1 millions $, annoncés en 2012, par ALDES Canada (anciennement Air 2000).

La Municipalité s’est d’ailleurs impliquée tout au long du processus afin de faciliter la vie aux investisseurs, que ce soit leur de la vente d’un bout de terrain, par l’offre d’une aide technique, la mise à niveau des infrastructures, et toute la paperasse entourant les projets. «C’est toujours un plaisir d’essayer de faciliter les choses», lance le maire Daniel Coutu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires