Des brassards réfléchissants pour les aînés actifs

Par superadmin
Des brassards réfléchissants pour les aînés actifs
Le sergent Michel Boucher remet symboliquement un brassard à René Noël

Les gens de 55 ans et plus de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui le désirent pourront se procurer un brassard réfléchissant pour être plus visibles lors d’activités extérieures, comme la marche. Une campagne de distribution régionale les visant particulièrement a été mise en branle hier (mercredi), au poste de la Sûreté du Québec (SQ) situé à Louiseville. L’objectif poursuivi par la SQ, la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et les clubs de l’âge d’or est d’améliorer le bilan routier et de sécuriser les déplacements des piétons.

Le sergent Michel Boucher, accompagné de collègues des Forces de l’ordre, en ont profité pour vanter les avantages de porter un tel brassard, mentionnant au passage qu’ils l‘utilisaient personnellement.

«Je commence ma 15e année de service et la majorité des accidents piétons que j‘ai couvert sont survenus en soirée. J’ai remarqué que souvent, les gens (heurtés) portaient des couleurs foncées», relatait le sergent Marc-André Boisvert aux représentants des groupes de l’âge d’or qui avaient répondu à l’appel. «Dans nos villages où il y a peu de lampadaires, c’est encore plus vrai. Parfois la route est un peu moins déneigée, on marche plus dans le milieu de la rue pour éviter les zones glacées. Donc la visibilité, c’est super important», ajoutait le sergent Boucher.

Accident funeste à Nicolet

La décision de distribuer des brassards réfléchissants est survenue après qu‘un accident mortel ce soit produit au Centre-du-Québec. «On a eu un accident sur le territoire de Nicolet, dans lequel un piéton est décédé, une personne âgée. Suite à cela, les relations que nous avons eues avec la communauté nous ont poussés à nous associer avec nos partenaires de la SAAQ, puis nous avons lancé ce projet-là», expliquait le capitaine Michel Dauphinais. «La campagne de distribution s’adresse aussi à toute la population, a cru bon de rajouter Nathalie St-Laurent, gestionnaire des centres de service SAAQ de Trois-Rivières et de Shawinigan. Je ne peux pas vous donner la statistique, mais nous savons que les personnes âgées ont été plus impliquées dans des accidents piétons. Par contre, personne n’est à l’abri d’un accident avec un véhicule, comme piéton.» Une tournée des clubs de l’âge d’or est également prévue par les policiers, pour permettre aux gens de se renseigner à la source, relativement à la sécurité routière.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires