Des billes sur des voitures en mouvement

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Des billes sur des voitures en mouvement

POLICE. Deux adolescents de Manseau ont été arrêtés relativement à 15 dossiers de vitres cassées sur des commerces, des résidences et des voitures en mouvement.

Les événements se sont produits dans la nuit de samedi à dimanche, alors que les jeunes se promenaient dans le secteur de Manseau, Parisville, Fortierville, St-Pierre-les-Becquets, Ste-Sophie et Ste-Cécile et tiraient des billes à l’aide d’une fronde.

Les deux adolescents arrêtés ont été accusés de méfaits et d’agressions armées en raison des billes tirées sur les véhicules en mouvement. «Il y a des personnes à l’intérieur des voitures et il ç’aurait pu causer des accidents», fait valoir le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugo Fournier.

Les deux jeunes hommes de 17 ans n’ont pas agi seuls dans ce dossier. «D’autres arrestations sont à prévoir dans ce dossier, parce qu’ils l’ont fait en compagnie de complices», fait valoir Hugo Fournier.

Les deux accusés doivent comparaître cet après-midi. Ils feront également face à des accusations de bris de conditions, puisqu’ils avaient un interdit de contact à la suite d’un événement qui a eu lieu en juin dernier.

Il s’agit d’une cause pendante de méfait publique et d’agression armée. «Ils avaient simulé un appel de violence conjugale au 911. Ils se sont cachés quand les policiers sont venus sur les lieux et ils ont lancé des bouteilles d’alcool près des agents. Ils ont réussi à prendre la fuite et ils ont été arrêtés par la suite», raconte Hugo Fournier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires