De la maladie dans le Boisé-du-Séminaire

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
De la maladie dans le Boisé-du-Séminaire
Le Boisé du Sminaire est considéré comme une réserve naturelle en milieu urbain depuis février 2005.

ENVIRONNEMENT. Des arbres devront être abattus dans le Boisé-du-Séminaire, qui est considéré comme étant une Réserve naturelle en milieu urbain depuis déjà une dizaine d’années.

Une vingtaine d’arbres ont en effet dû être abattus parce qu’ils présentent des maladies spécifiques aux espèces en question, soit des pruches et des hêtres d’Amérique…

Ceux-ci ne sont pas concentrés à un secteur en particulier du Boisé, mais sont éparpillés un peu partout sur les 7,7 hectares de superficie de cette aire protégée. Une fois qu’ils auront été abattus à l’aide d’une scie à chaîne, par les employés des Travaux publics de la Ville de Nicolet, les arbres devront demeurer en place selon les méthodes établies par les spécialistes.

Rappelons que le Boisé-du-Séminaire a été reconnu réserve naturelle en février 2005. Ceci lui confère une protection sur une période de 25 ans, soit jusqu’en 2030, en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel.

Dans la partie Séminaire de la réserve, la forêt est dominée par plusieurs spécimens centenaires de pin blanc. La partie Saint-Joseph, en plus des pins blancs, la forêt se compose de spécimens arborescents de tous âges de plusieurs espèces : pruche du Canada, pin sylvestre, épinette blanche, hêtre à grandes feuilles, bouleau jaune, bouleau blanc, érable à épi, érable rouge, érable à sucre et érable argenté.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires