D’autres plateaux de tournage à Nicolet

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
D’autres plateaux de tournage à Nicolet
Cette grange située sur le rang des Soixante a servi de plateau de tournage pour le film La Peur.

NICOLET. En plus des deux champs et d’un bâtiment de la ferme Rhétaise, sur la route Marie-Victorin, d’autres endroits de la ville de Nicolet auront servi de plateau de tournage pour le film La Peur.

L’un d’entre eux était d’ailleurs en préparation, la semaine dernière, dans une grange située près de l’intersection du rang des Soixante et de la rue F.X. Gagné.

Il devait à l’origine se tenir à l’intérieur de l’église St-Philippe, à Trois-Rivières, mais la Ville a fait obstacle au tournage étant donné que l’endroit est jugé dangereux et qu’il doit être démoli.

Raymond Proulx, qui tente actuellement de vendre son bâtiment, s’est fait approcher par un membre de la production pour louer les lieux afin d’y aménager des fours crématoires où les corps des soldats morts étaient brûlés.

«Je lui ai offert de l’acheter et d’en faire une maison du cinéma comme à Hollywood, raconte le propriétaire des lieux, à la blague. Il m’a répondu qu’il allait la louer à la place!»

Il y a aussi un bâtiment blanc de trois étages, qui est situé sur les terrains des sœurs de l’Assomption, à l’arrière du CNDA, qui doit servir d’hôpital militaire. Le tournage avait lieu cette semaine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires