Bien plus qu’une friperie au cœur de Nicolet

Par Martin Sylvestre

Une nouvelle boutique a ouvert ses portes récemment au centre-ville de Nicolet. Né de la détermination et de l’imagination de Maria Duval, le commerce «Prêt-à-reporter» offre une seconde vie à des vêtements.

La vocation de la boutique est multiple. En plus d’offrir des vêtements pour femmes, hommes et enfants comme dans toutes les friperies, le commerce de Mme Duval fait également de la transformation de morceaux de linge pour augmenter leur durée de vie.

«C’est mon côté écolo et ça me tient beaucoup à cœur. Il y a tellement de morceaux qui peuvent avoir une deuxième vie. Moi-même je suis une «fan» finie des vêtements de seconde main», raconte-t-elle.

Outre ces services, on retrouve une buanderie avec des produits nettoyants écologiques, un accès Internet à moindre coût ainsi que des livres à échanger, et ce, gratuitement. Ce dernier service est également disponible au coût de 2 $ même si le client n’a aucun livre à échanger.

«L’idée de base était de faire une auberge jeunesse, mais Nicolet n’est pas une ville assez grande pour accueillir des voyageurs de tout partout. J’ai donc ramené le projet à quelque chose de plus réaliste pour la grandeur de la ville», fait savoir la propriétaire.

«L’installation de ce commerce répond à un besoin dans la stratégie de développement économique du centre-ville avec la buanderie et le service Internet», rajoute Geneviève Duval, chargée de projet pour Revitalisation Nicolet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires