Alain Drouin quitte la vie politique

Photo de Sebastien Lacroix
Par Sebastien Lacroix
Alain Drouin quitte la vie politique
Alain Drouin

NICOLET. C’est avec beaucoup d’émotions que le maire de Nicolet a annoncé qu’il quitte les fonctions qu’il exerçait avec passion depuis près de onze ans.

AUSSI À LIRE: Que de chemin parcouru

«Ce n’est pas le cœur qui manque… C’est le cœur», a-t-il lancé pour expliquer la décision prise à contre-cœur en raison de ses problèmes de santé liés à sa dernière opération chirurgicale qui l’avait mis à l’écart pendant quelque temps.

«Je ne suis pas en danger de mort, mais je ne remonte pas la côte comme je le souhaiterais. Je ne réussis pas à récupérer l’énergie dont j’aurais besoin pour faire le travail. Cette fonction-là exige d’être en pleine possession de ses moyens et ça prend un maire à temps plein», estime Alain Drouin.

Dans son discours particulièrement émotif, il a tenu à remercier le conseil municipal, mais également les médias qu’il considère comme un élément important de la pratique de la démocratie. «Le jour où il y aura atteinte à la liberté de presse, il faudra se questionner sur l’intégrité du système politique», a-t-il soutenu.

Il a aussi remercié les nombreux bénévoles qui ont donné du temps pour la Ville, sa famille pour sa patience, ses amis pour leur soutien et la population de Nicolet qui a fait preuve d’affection et de gentillesse à son endroit.

Une décision réfléchie

Alain Drouin assure qu’il ne part pas sur un coup de tête. Sa décision était réfléchie depuis déjà quelques mois. Même que lorsque le conseil a voté une augmentation de salaire pour le poste de maire à compter des prochaines élections, il savait déjà que ce ne serait pas pour lui.

Même s’il avait esquivé une question des journalistes à ce moment-là, il savait déjà qu’il ne se représenterait pas en 2017. «Je ne pensais toutefois pas que ça irait aussi vite et que je vous annoncerais ma démission deux mois plus tard», a-t-il admis.

L’intérim sera exercé par le maire suppléant, Stéphane Biron. Le processus électoral pour se doter d’un nouveau maire sera enclenché au cours des prochaines semaines. Si plusieurs candidats ou candidates se présentent, une élection partielle se tiendra d’ici quatre mois.

 

Suivez-nous sur Facebook!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires