«2017 sera une année d’animation économique» – Jean-Guy Dubois

Par Joanie Mailhot
«2017 sera une année d’animation économique» – Jean-Guy Dubois
Le maire de Bécancour

ÉCONOMIE. La Ville de Bécancour entreprend, depuis quelque temps, un virage en ce qui a trait au développement économique. Le maire Jean-Guy Dubois rêve d’une convergence concernant les leviers économiques de sa municipalité.

Selon lui, la ville de Bécancour, qui est née et bâtie pour les grands projets, s’est en quelque sorte enlisée dans une dépendance qui, avec le temps, est devenue fragilisante.

«Il faut, sans rejeter cette vocation de gros projets, développer une sensibilité à une économie de PME, envisager davantage un développement endogène, vers la sous-traitance, exploiter davantage le maillage des entreprises», croit le premier magistrat.

Ainsi, en complémentarité et convergence avec le grand parc industriel, la Ville de Bécancour souhaite «promotionner» ses quatre parcs industriels que sont le 30/55, la section PME du grand parc, la zone des Châtaigniers (Sainte-Gertrude) et le parc LaPrade.

D’ailleurs, le maire a fait savoir que d’intenses négociations sont en cours en ce qui concerne la mission du parc LaPrade. «On veut être certain de trouver la bonne vocation et de «tirer» à la bonne place, ce qui nous permettra de prendre éventuellement de meilleures décisions. Il y a présentement beaucoup d’activité à cet endroit et des nouvelles imminentes devraient être annoncées publiquement d’ici la fin de 2016.» Depuis quelques mois, il faut dire que PureSphera opère dans le parc LaPrade. L’entreprise collecte et recycle les appareils de réfrigération et de climatisation tout en détruisant leurs gaz nocifs.

«Tout comme la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour, la Ville attend impatiemment la venue des grandes entreprises, qui dépend beaucoup du contexte international pour l’instant, admet-il. Nous ne sommes pas les seuls; plusieurs villes sont dans la même situation.»

Pour Jean-Guy Dubois, il importe que les différents partenaires du développement économique s’arriment vers une mission commune. «Le mandat consenti à IDE Trois-Rivières visant le démarchage entre dans cette mission. Et les mandats de nos partenaires majeurs que sont le CLD, la SADC et la CCICQ doivent aussi converger vers cette orientation», fait-il valoir.

Il estime que 2017 sera une année d’animation économique. «D’une culture attentiste envers le développement économique, Bécancour se tourne résolument vers une approche active, plus agressive et plus animiste avec ses leviers de développement, soutient le maire. On se doit d’être plus agressif par rapport à nos espaces industriels et commerciaux.»

D’ailleurs, M. Dubois a comme souhait de développer les abords de l’autoroute 55. «Évidemment, on ne fera pas la même chose qu’à Trois-Rivières, mais c’est un défi qu’on a parce qu’ici, il n’y a pas grand-chose de commercial au bas du pont. On a rencontré des obstacles, mais on veut être capable de développer cette trame-là. Il y a un travail qui se fait au niveau des fuites commerciales et on veut faire quelque chose à notre couleur», assure-t-il.

Technologies vertes

Jean-Guy Dubois a laissé entendre que la Ville de Bécancour misera davantage sur les technologies vertes. «On va travailler sur cette orientation de l’industrie verte, qu’on pense à tout ce qui est énergie renouvelable, gestion et valorisation des résidus, transfert vers la chimie verte, etc.», a-t-il mentionné, ajoutant que Bécancour compte déjà cinq entreprises qui œuvrent dans le domaine.

«Ailleurs, dans les environs, ils font autre chose. Nous, on va développer notre propre créneau. On a des endroits et des parcs qui sont là et on est équipé pour le faire de façon intelligente et proactive.»

Le maire Dubois conclut en décrivant la personnalité économique de la Ville de Bécancour: «Un équilibre judicieux entre la vision large générée par son parc industriel et portuaire de classe mondiale et une préoccupation constante et partagée de bien servir nos entrepreneurs, additionnée à une stratégie dynamique d’utilisation à tous nos leviers de développement.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires