Le Club d’athlétisme Zénix ralenti par la pandémie

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Le Club d’athlétisme Zénix ralenti par la pandémie
Le Club d’athlétisme Zénix de la Mauricie en est un autre qui a lui aussi été ralenti par la COVID-19 (Photo : courtoisie Zenix - Yves Gagnon)

RÉGIONAL. Le Club d’athlétisme Zénix de la Mauricie est très actif, mais n’a pas été épargné lui non plus par les effets de la COVID-19. À nouveau cet été, il ne pourra pas offrir ses services à tous ses membres.

Le Zénix offre plusieurs disciplines d’athlétisme, la course sur route, sprint, demi-fond, haies, cross-country, en plus du saut en longueur et en hauteur, et du lancer du disque, marteau et javelot.

«On a environ 200 membres par année qui proviennent d’un peu partout dans la région, que ce soit de Saint-Paulin, de la Rive-Sud de Trois-Rivières, du secteur Mékinac et des Chenaux, et même de La Tuque», explique d’emblée Pierre Thibodeau, entraîneur-chef du club.

«On offre plusieurs volets. D’abord, on a une catégorie Initiation jeunesse pour les enfants de 8 ans et moins. On a aussi le volet Transition jeunesse, réservé au 9 à 12 ans. Troisièmement, on a le volet Récréatif/Compétitif qui s’adresse aux 13 ans et plus, à qui on vient aussi construire des entraînements plus spécialisés. Avec la pandémie, on n’a pas eu le choix de restreindre notre offre au volet compétitif seulement à nouveau cet été.»

Par ailleurs, les compétitions pour les athlètes compétitifs ont été annulées à tour de rôle depuis le début de la pandémie, que ce soit les Jeux du Québec, les Jeux de la Légion de la jeunesse ou le Championnat canadien junior.

«Habituellement, il y a des compétitions estivales et des compétitions hivernales. Nos jeunes se sont entraînés quand même, mais toujours avec de nouvelles contraintes et beaucoup d’ajustements à faire. Présentement, on a le droit à 12 athlètes maximum avec un entraîneur. Voilà pourquoi on ne peut pas offrir nos services à tous nos membres et c’est dommage parce que nos inscriptions étaient toujours en hausse ces dernières années. On espère pouvoir offrir l’ensemble de nos offres à partir de l’automne prochain», ajoute-t-il.

Le Club d’athlétisme Zénix est basé à Shawinigan et à Trois-Rivières. S’il peut bénéficier d’une toute nouvelle piste d’athlétisme sur les terrains de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), celle de l’école secondaire des Chutes est en mode réfection et sera reconstruite en asphalte, ce qui n’est pas très conforme pour les coureurs, ni réglementaire pour accueillir des compétitions d’envergure.

«Nous avons dû nous réinventer dans la dernière année et les entraîneurs ont mis l’emphase sur les objectifs à moyen et à long terme parce qu’il va y avoir un après COVID. Pour ceux dont le rêve était les Jeux olympiques ou les Championnats canadiens, ces évènements vont revenir. Si l’athlète perd la motivation dans son processus vers ses objectifs, il va en subir les conséquences», ajoute coach Thibodeau.

«On a un très bon club, assez que la Fédération québécoise des athlètes nous cite souvent en exemple lorsque vient de temps de parler de structure et d’équipe d’entraîneurs sur la coche. On a même des membres qui se sont illustrés sur la scène internationale comme Antoine Thibault et Alex Genest. Notre structure est basée sur le développement à long terme.»

Chose certaine, avec le déconfinement qui est à nos portes, monsieur Thibodeau sait qu’il aura tout de même du pain sur la planche au retour des membres et athlètes.

«On ne sait pas encore dans quel contexte nous allons reprendre nos activités. Quand pourrons-nous reprendre nos activités? On va devoir s’occuper de tout ce qui est inscriptions, affiliations et réservations de plateaux. Nous aurons un paquet de facteurs à prendre en compte, toujours selon les mesures sanitaires en place», conclut-il.

Pour en savoir davantage sur le Club d’athlétisme Zénix de la Mauricie, visitez le https://www.clubathletismezenix.com/.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires