Le club cycliste Vélozone amorce sa saison

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le club cycliste Vélozone amorce sa saison
Le Club de vélo Vélozone existe depuis 1993. Il offre des randonnées cyclistes encadrées à une clientèle diversifiée. Il amorce sa 29e saison ce samedi 1er mai. (Photo : courtoisie de Cécile Robidas)

NICOLET. Les membres du conseil d’administration du club cycliste Vélozone ont eu chaud ce printemps lorsque Québec a annoncé le port du masque obligatoire pendant les activités de groupes à l’extérieur. Heureusement, le gouvernement a assoupli la directive pour les activités permettant aux personnes de demeurer à deux mètres de distance.

Les membres du club nicolétain n’auront donc pas à porter le masque durant leurs sorties. Ils devront cependant le porter avant le départ et lors des arrêts. Le club s’ajustera également à toute nouvelle directive provenant de la santé publique au courant de la saison, qui s’amorce ce samedi, 1er mai.

L’an passé, les membres de Vélozone avaient eu droit à un calendrier écourté. Ce n’est que le 17 juin que la saison avait pu démarrer. Cette année, le calendrier prévoit 28 sorties d’ici au 22 septembre. Chaque semaine, les cyclistes auront rendez-vous dans une municipalité différente (au Centre-du-Québec et en Mauricie), le mercredi. Comme le veut la tradition, ils prendront le départ à 10h. Quelques sorties auront également lieu le samedi. Tout comme en 2020, les participants devront apporter leur boîte à lunch étant donné les restrictions qui prévalent dans les restaurants.

Pour chacune des sorties, plusieurs distances et vitesses de croisière sont proposées. Cela permet aux cyclistes de tous les niveaux (débutants à experts) de trouver chaussure à leur pied. «Nos membres peuvent choisir le circuit qui leur convient le mieux. Par exemple, les débutants, qui sont moins rapides, vont préférer un circuit court», explique Guylaine Pinard, présidente du Club.

Pas besoin, donc, d’être un athlète accompli pour participer aux sorties du club. Il est cependant préférable d’avoir une capacité et une forme physique minimales puisque les randonnées ont tout de même un rythme de cyclotourisme soutenu (de 16 km/h, pour le plus lent, à 32 km/h), est-il indiqué sur le site web de l’organisation (www.velozone.qc.ca).

Il est recommandé de se présenter aux activités avec un vélo en ordre. Les participants doivent avoir un tube de rechange et le port du casque est obligatoire.

Sécuritaire et agréable

Un responsable de randonnée est désigné avant chaque sortie. Ce bénévole a le mandat de vérifier les parcours proposés. Il les modifiera s’il y a des entraves routières ou si l’asphalte est détérioré, par exemples.

Un chef de file voit également à la bonne marche du peloton. Il s’assure notamment que personne ne roule en double. «En cas de crevaison, on s’entraide», ajoute Mme Pinard, insistant sur un autre avantage qu’apporte le fait de rouler en groupe: «Ça brise l’isolement de bien des gens».

Membership

Après une année de pause, les cartes de membre reprennent du service. Le formulaire d’abonnement est disponible sur le site web de l’organisation. L’abonnement donne droit à des rabais chez certains marchands. Il y a aussi possibilité de s’inscrire à tout moment durant la saison en se présentant à l’une des activités du club. Le calendrier complet est affiché au www.velozone.qc.ca. Notons qu’en 2019 et 2020, Vélozone comptait 71 membres.

 


Les membres du conseil d’administration de Vélozone:  Michèle Panneton, administratrice, Cécile Robidas, administratrice, Guylaine Pinard, présidente, et Roland Benoit, trésorier.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires