Le chantier du centre d’interprétation écomaritime démarre

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le chantier du centre d’interprétation écomaritime démarre
Le chalet de services actuel du parc écologique de l'Anse du Port, à Nicolet, sera bientôt démoli pour faire place au Centre d'interprétation écomaritime. (Photo : Marie-Eve Veillette)

NICOLET. Le chalet de service du parc écomaritime de l’Anse-du-Port sera démoli ce vendredi, 25 septembre, marquant du même coup la mise en branle du chantier de construction du centre d’interprétation écomaritime.

C’est l’entreprise nicolétaine Therrien entrepreneur général qui est en charge des travaux, évalués à un peu plus de 880 000$. Initialement, le chantier devait avoir lieu l’automne dernier, mais une suite d’imprévus est venue retarder l’échéancier du projet depuis son annonce, à l’été 2019.

Dans les jours suivant le dévoilement de l’esquisse, la Ville apprenait d’abord qu’elle ne pourrait peut-être pas construire l’immeuble à l’endroit prévu en raison du moratoire sur la construction et la reconstruction de bâtiments situés dans le périmètre de la Zone d’intervention spéciale (ZIS) décrétée par Québec à la suite des inondations du printemps. Le site du centre d’interprétation figurait dans ce périmètre, mais après plusieurs démarches, la Ville a été en mesure de faire retirer l’endroit de la ZIS.

Puis, la COVID-19 s’est greffée au dossier. La Ville a dû attendre la réouverture de l’industrie de la construction avant de pouvoir obtenir des soumissions.

Le futur centre d’interprétation

Maintenant que ces épisodes ne sont plus que de mauvais souvenirs, Nicolet n’a qu’à attendre la fin des travaux pour enfin inaugurer son nouvel attrait touristique.

D’une superficie de 115 mètres carrés, celui-ci bénéficiera d’une architecture rappelant celle d’un bateau. À l’intérieur se trouvera une salle d’exposition mettant en valeur la faune et la flore de l’endroit de même que l’histoire maritime de la région et du fleuve Saint-Laurent. Diverses utilités publiques accessibles à l’année s’y ajouteront, dont une buvette, des casiers et des toilettes.

Rappelons que la construction du centre d’interprétation écomaritime est financée à parts égales entre la Ville de Nicolet, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires