Le Cercle et Saint-Wenceslas, ensemble pour le bonheur des enfants!

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Le Cercle et Saint-Wenceslas, ensemble pour le bonheur des enfants!
Nathalie Beauchemin, trésorière à la Fondation médicale Jean-Pierre Despins, Stéphanie Béliveau, coordonnatrice aux loisirs pour la Municipalité de Saint-Wenceslas, Réal Deschênes, maire de Saint-Wenceslas, Émilie Fleurent-Auger, directrice générale du CPS Le Cercle. (Photo : Stéphanie Paradis)

SAINT-WENCESLAS.  La municipalité de Saint-Wenceslas et le Centre de pédiatrie sociale (CPS) Le Cercle de Saint-Léonard-d’Aston ont officialisé ce vendredi leur collaboration afin de faire briller la cause des enfants. En plus de présenter sa nouvelle Charte pour les enfants, la Municipalité a inauguré son coffre à jouets communautaire.

Ensemble, Saint-Wenceslas et Le Cercle vont travailler à faire rayonner et à protéger les enfants du milieu.

Pour ce faire, la municipalité de Saint-Wenceslas a adopté une Charte municipale pour la protection de l’enfant afin de contrer la négligence et la maltraitance des enfants. Des actions ont été et seront mises en place pour atteindre les quatre grands objectifs de la charte: offrir un milieu de vie sécuritaire, reconnaitre aux enfants le droit d’être entendus et poser des gestes de sensibilisation et de soutien.

Réal Deschênes, maire de Saint-Wenceslas, s’est inspiré de ce qui a été fait auparavant à Fortierville. « Tout le monde était d’accord, mais on souhaitait créer une charte à notre image. Les actions sont différentes », mentionne-t-il.

Dans l’ensemble de ses grands objectifs, on espère sensibiliser les enfants aux règles de sécurité, notamment par des visites de pompiers ou de mascottes, assurer un éclairage adapté et la présence de traverses piétonnières aux abords des écoles et milieux de garde, consulter les enfants pour l’aménagement des aires de jeux, conclure des ententes de services avec les municipalités voisines pour les sports d’élite et la bibliothèque, par exemple.

« Je trouve ça important d’adhérer à une telle charte, parce que les enfants sont la relève, nos citoyens futurs, donc si on les habitue vite et jeunes à s’impliquer et qu’on s’intéresse à eux, ils vont éventuellement s’intéresser à leur tour à ce qui se passe dans la municipalité. Ils deviendront nos futurs bénévoles, nos futurs maires, nos futurs conseillers. Je pense que c’est du temps et des énergies qui vont nous rapporter à long terme », affirme M. Deschênes.

Coffre à jouets communautaire

La municipalité inaugurait également avec un groupe d’enfants son coffre à jouets communautaire au parc Dancause. Projet du CPS Le Cercle, le coffre à jouets a pour objectif de créer un contact avec les familles des secteurs visés. Pour ce faire, Le Cercle veut rencontrer les enfants et les familles par le biais d’ateliers informels offerts dans leur parc municipal.

Le premier atelier a eu lieu à Saint-Léonard-d’Aston et la réponse des familles a été bonne. Au cours de l’année 2022, des coffres à jouets assortis d’ateliers prendront place dans plusieurs autres municipalités pour divertir et amuser les enfants, ainsi que pour leur permettre d’explorer et de jouer.

« Le projet de coffre communautaire favorise la socialisation entre les enfants ainsi que le jeu libre, avec des jouets qui ne leur appartiennent pas, ce qui favorise également le partage. On sait aussi qu’il y a un petit manque de garderies, alors il y a beaucoup de familles dans les parcs », estime Émilie Fleurent-Auger, directrice générale du CPS Le Cercle.

Des thèmes plus précis seront également partagés avec les enfants et leurs parents tels que le langage, les méthodes éducatives, les comportements des enfants, l’alimentation, etc.

On peut lire sur le coffre de Saint-Wenceslas: « L’enfant grandit dans une famille aimante soutenue par la communauté entière ». En pédiatrie sociale, on croit fortement que l’implication de plusieurs acteurs dans la vie des enfants est primordiale et que c’est par des actions concertées comme celles-ci que les enfants seront soutenus pour devenir ces adultes de demain.

Le projet de coffre à jouets bénéficie de la collaboration du CIUSSS MCQ. Il est principalement financé par la Fondation médicale Jean-Pierre-Despins et une contribution de la municipalité de Saint-Wenceslas a permis de concrétiser le projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Agathe
Agathe
1 mois

Tellement beau la bienveillance! Allez vous vous prononcez sur la picouille obligatoire pour ces beaux enfants!