Le Centre catholique de Nicolet est en vente

Par superadmin
Le Centre catholique de Nicolet est en vente
Le Centre catholique est officiellement en vente.

L’appel d’offres pour la vente du Centre catholique de Nicolet est lancé. L’immeuble construit en 1956, dont la voûte est celle de l’ancienne cathédrale de Nicolet détruite à la suite de l’éboulis de 1955, ne servait plus réellement au diocèse, qui a dû assumer un déficit de 92 700$ ces trois dernières années pour l’entretenir.

La Corporation épiscopale catholique romaine de Nicolet, qui gère l’infrastructure, a donc ouvert le dépôt des projets, qui se terminera le 1er octobre.

Un appel de projet un peu inhabituel toutefois, puisque le Diocèse souhaite avant tout que le Centre catholique retrouve une place utile au sein de la communauté. Si la Corporation désire vendre le Centre, elle ne s’attend ainsi pas nécessairement à accepter l’offre la plus élevée. «Nous voulons avant tout un projet à valeur sociale. C’est ce qui sera privilégié», explique Caroline Mongrain, responsable des communications pour le Diocèse de Nicolet. Les usages socioculturels ou communautaires seront ainsi privilégiés. Il semble toutefois évident qu’un éventuel acheteur devra déposer un projet bien ficelé puisque la valeur marchande du bâtiment et ses coûts d’entretien sont tout de même relativement élevés. «Nous avons fait produire un estimé de la valeur marchande du terrain et du bâtiment. La conclusion a été qu’ensemble, ils valent environ 485 000$», précise Mme Mongrain. Une somme passablement moins élevée que l’évaluation municipale, qui chiffre la valeur du bâtiment à 975 540$ et celle du terrain à 207 600$ pour un total de plus de 1,18 million$, mais qui ne comprend pas les frais de fonctionnement du bâtiment. Selon un court bilan présenté par le diocèse, les dépenses en chauffage, électricité, assurances, taxes, entretien et réparations diverses se sont élevées à plus de 60 000$ en 2006, en comparaison de revenus de location de bureaux et de salle d’à peine 12 700$.

Pour le moment, la Corporation n’a reçu aucune proposition préliminaire pour la réalisation d’un projet au sein du Centre culturel. Une assemblée d’information, tenue le 22 mars dernier, a cependant réuni une cinquantaine de personnes, pour la plupart déjà locataires du Centre et issues de groupes communautaires et culturels. Il ne serait pas improbable qu’un projet de partenariat naisse entre certains d’entre eux, notamment sous l’impulsion de la troupe de théâtre Les Comédiens de l’Anse qui, rappelons-le, a choisi le Centre culturel pour présenter tout l’été la pièce «Alexis Le Trotteur».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires