Le blocus de chemins de fer force Olin à suspendre sa production

Photo de Marie-Ève Veillette
Par Marie-Ève Veillette
Le blocus de chemins de fer force Olin à suspendre sa production
L'usine Olin de Bécancour compte quelque 150 employés. (Photo : archives)

BÉCANCOUR. Les blocages de chemins de fer par des militants autochtones s’opposant à un projet gazier en Colombie-Britannique ont des conséquences au Parc industriel et portuaire de Bécancour. Olin a annoncé devoir suspendre sa production après avoir fonctionné au ralenti pendant quelques jours.

La perturbation ferroviaire empêche notamment l’entreprise d’expédier le chlore qu’elle produit. Comme cette substance ne peut pas être entreposée en grande quantité, l’entreprise n’a d’autre choix que d’arrêter temporairement d’en produire. Malgré cet arrêt, les employés demeurent tout de même sur le site pour y faire des travaux de maintenance, a fait savoir l’entreprise.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des