Le bac brun arrive dans une partie de la région

Photo de Stéphanie Paradis
Par Stéphanie Paradis
Le bac brun arrive dans une partie de la région
Un bac brun. (Photo : Deposit)

EST DE BÉCANCOUR. La 3e voie de collecte sera implantée pour les citoyens de la MRC de Lotbinière et des municipalités de Fortierville, Parisville, Sainte-Françoise et Deschaillons-sur-Saint-Laurent dès le mois de mai 2021. Ce service sera offert dans le périmètre urbain seulement, et non dans la totalité des municipalités.

Chaque résidence du territoire desservie par le service recevra un bac brun de 360 litres en avril prochain. Le bac sera livré directement à la résidence par le fournisseur. En plus de ce bac, les résidents recevront un mini-bac de cuisine ainsi qu’un guide de tri.

Carte des secteurs qui seront desservis pour le compostage.

Selon le site internet La Vie en brun, l’instauration de ce bac de compostage vise à réduire les déchets envoyés au Lieu d’enfouissement technique (LET) de la MRC de Lotbinière, pour fabriquer un amendement de sol (compost) et pour diminuer les gaz à effet de serre (GES). «Bref, les raisons de prendre le «virage brun» sont multiples. Certes, cela implique un léger changement dans vos habitudes, mais vous verrez que ce n’est vraiment pas si compliqué!»

Il existe plusieurs trucs pour tirer le maximum de la collecte des matières organiques, et il relève de chacun de trouver sa propre méthode. Certains mettent tout en vrac dans leur bac roulant, d’autres congèlent leurs matières et ne les sortent que le matin de la collecte et certains font du compostage domestique. Toutefois, il existe de nombreux trucs et astuces pour contrôler les odeurs, utiliser son bac brun l’hiver ou encore éviter la présence d’animaux et d’insectes. Des précisions sont disponibles dans la section Trucs et astuces du site La Vie en brun.

Matières acceptées et refusées

:Pour savoir si un résidu peut être déposé dans le bac brun, il doit répondre à trois règles simples: ça se mange (ou c’est une partie de quelque chose qui se mange), c’est en papier ou en carton (propre ou souillé, non ciré) et c’est un résidu de jardin (sauf les branches).

Les matières sont acceptées en vrac, emballées dans du papier journal ou dans des sacs de papier. Il n’est pas obligatoire d’utiliser des sacs de papier pour déposer les matières dans le bac. Un dépôt en vrac est tout à fait acceptable, mais nécessitera possiblement un lavage plus régulier de celui-ci.

Les matières acceptées sont les résidus alimentaires (nourriture cuite ou crue, viandes, os, poissons, produits laitiers, fruits de mer et coquilles, marc et filtre à café, sachets de thé, pâtisseries et sucreries), les résidus verts (feuilles mortes, gazon, résidus de jardin et brindilles de moins de 30 cm de longueur), le papier et le carton souillés (boîtes de pizza et autres si non cirés, sans plastique et sans broche, papiers-mouchoirs, essuie-tout sans produits chimiques et vaisselle en carton. D’autres matières tels que les cendres froides, les cheveux et les poils, les cure-dents en bois, la litière et les excréments d’animaux (en vrac ou en sacs de papier) sont acceptées.

Les matières suivantes sont cependant refusées: tout sac de plastique (biodégradable ou compostable), coquillages de mollusques (huîtres, moules, palourdes), mégots de cigarette, gomme à mâcher, huiles et graisses de cuisson en grande quantité, couches et produits d’hygiène féminine, médicaments, poussière, tissus (textiles), charpies de sécheuse, sacs d’aspirateurs et leur contenu, animaux morts, cartons cirés, cure-oreilles et soie dentaire, chandelles, verre, plastique, métal, branches, terre, sable, roches, gravier, béton, asphalte, résidus domestiques dangereux, et bois traité, teint ou peint.

Plateforme de compostage

La MRC de Lotbinière est en cours d’obtention d’un certificat d’autorisation pour la construction d’une plateforme de compostage à même les terrains du Lieu d’enfouissement technique à Saint-Flavien.

Sommairement, la MRC vise la construction d’une plateforme de compostage semi-couverte de 6 360 m2 ayant une capacité de stockage de 4 600 tonnes. S’ajoute également la construction d’un bassin de rétention de 1 200 m2 afin de récupérer les liquides résiduels produits par la fermentation des matières compostables ainsi que les eaux de pluie.

D’ici à la mise en exploitation de la plateforme de compostage, les matières collectées par la 3e voie de collecte seront traitées à l’extérieur de la MRC.

RIGIDBNY

Quant au déploiement d’un service de collecte porte-à-porte pour les matières organiques dans les autres municipalités de la MRC de Bécancour, ainsi que de la MRC de Nicolet-Yamaska, le dossier est toujours en évaluation par le conseil de la Régie intermunicipale de gestion intégrée des déchets Bécancour – Nicolet-Yamaska (RIGIDBNY), a confirmé Isabelle Deschênes, directrice générale de la RIGIDBNY.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires