L’Association des producteurs de canneberges du Québec souligne les 10 ans d’Atocas Blandford

Par superadmin
L’Association des producteurs de canneberges du Québec souligne les 10 ans d’Atocas Blandford

Dans le cadre de sa fête annuelle, le 30 juillet dernier, l’Association des producteurs de canneberges du Québec (APCQ) soulignait en présence de personnalités politiques les 10 ans de la ferme Atocas Blandford.

Au nom des membres de l’APCQ, le président, Luc DeCubber, a profité de cette occasion pour remettre aux propriétaires de la ferme Atocas Blandford, Christine Lamontagne et Sébastien Bélanger, un certificat soulignant le 10ième anniversaire de l’entreprise. Il était accompagné du député du Bloc québécois du comté Richmond-Arthabaska, André Bellavance, du député libéral du comté d’Arthabaska, Claude Bachand, de la députée de l’Action démocratique du comté de Lotbinière, Sylvie Roy et du maire de St-Louis-de-Blandford, Gilles Marchand.

L’entreprise Atocas Blandford a amorcé ses activités en 1999, et trois ans plus tard, la ferme récoltait ses premiers fruits. En 10 ans, l’entreprise est passée de 10 à 580 acres et elle est devenue une véritable PME employant une soixantaine de travailleurs.

500 personnes étaient réunies sous un chapiteau à la ferme Atocas Blandford à Saint-Louis-de-Blandford la semaine dernière pour participer au pique-nique annuel des producteurs de canneberges. « Ce fut une bonne occasion de réseautage entre les producteurs et les transformateurs de la canneberge, qui depuis 15 ans ont coutume d’échanger entre eux à la même période de l’année » a déclaré le président de l’APCQ, Luc DeCubber.

Récolte en croissance

L’industrie de la canneberge compte de nouveaux producteurs en 2009. C’est actuellement un secteur d’activité en plein essor au Québec. « Il faut calculer entre trois et quatre ans pour qu’un nouveau champ atteigne son point de rentabilité. Cette année, nous comptons 230 hectares de terres cultivées de plus qu’en 2008. Nous les retrouvons particulièrement dans les régions du Centre-du-Québec et du Saguenay », a souligné Luc DeCubber.

L’environnement : Au cœur des préoccupations des producteurs

Travaillant conjointement avec le Club environnemental et technique Atocas Québec (CETAQ), les producteurs reçoivent hebdomadairement de précieux conseils pour le traitement des plantations pouvant être affectées par des insectes nuisibles. « Partout au Québec, nos champs sont auscultés par des agronomes et des dépisteurs pour y détecter rapidement les insectes. Des conseils sont promulgués par des experts qui recommandent des traitements adaptés et localisés de façon à traiter le problème à sa source même, dès l’apparition des premiers symptômes. Nos pratiques sont respectueuses des normes environnementales. Quant à l’utilisation des eaux, nous en avons accumulé “en masse” dans nos bassins en ce moment pour suffire amplement à nos besoins » s’est exclamé le président de l’APCQ.

À propos de l’APCQ

L’Association des producteurs de canneberges du Québec regroupe une soixantaine de producteurs du Québec particulièrement concentrés dans la région du Centre-du-Québec. Le Québec atteint le 2e rang en Amérique du Nord pour sa production conventionnelle de canneberges et occupe le 1er rang au monde pour sa production biologique. L’industrie de la canneberge est un secteur en pleine croissance d’autant plus que des recherches menées par des universitaires sont concluantes. La canneberge possède de grandes qualités thérapeutiques et ses tanins renferment des propriétés antioxydantes très performantes pour la santé des humains.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires